Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/159

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
122
BOS


Borgne (le), sr du Vourc’h, par. de Plouguin.

Réf. et montres de 1444 à 1503, dite par., év. de Léon.

De gueules à la fasce accomp. de six besants, le tout d’or ; comme Saint-Goueznou et Portzmoguer.

Thomas, de la paroisse de Plougar, « relevé contre les marchandises » par mandement de 1429.


Borgnet, sr du Carteron, par. de Saint-Viaud, — de la Pichonnais et de la Teurterie, par. de Sainte-Opportune et Retz, — de la Briordais, par. de Saint-Père-en-Retz, — de Lenfernière, par. de Saint-Mars-de-Coutais, — de la Duracerie, par. de Sainte-Pazanne.

Réf. de 1429 à 1513, par. de Saint-Viaud et Sainte-Opportune, év. de Nantes.


Borye ou Borie.

D’argent au cerf volant de sable.

Un secrétaire du Roi en 1752 et deux sénéchaux de Vannes et de Rennes en 1783.

On trouve Raoul, sr de la Damaye se disant noble, réformation de 1427, paroisse de Gahart.


Bosc (du), sr de la Villeméno et du Précaron, par. de Trédaniel, — de Quemby, par. de Bréhand, — de Saint-Tudy, par. de Plessala, — de Bosquédon.

Ext. réf. 1669, huit gén., réf. et montres de 1469 à 1535, par. de Trédaniel, Moncontour et Saint-Thélo, év. de Saint-Brieuc.

D’argent au loup passant de sable, armé et lampasséde gueules.

Robert, vivant en 1467 épouse Jeanne Boulanger.

Le sr des Rochettes, débouté à l’intendance en 1710.


Boscal (orig. de Languedoc, y maint. en 1670, et à l’intend. de la Rochelle en 1699), sr de * Réals, par. de Murviel, — baron de * Mornac, — sr de Puysségur, — de Champagnac, — de la Mothe, — de Saint-Laurent.

D’azur (aliàs : de gueules) au chêne arraché d’or, accosté de deux croissants affrontés d’argent et surmontés d’une fleur de lys de même.

Antoine, marié en 1524 à Anne de Cossé ; César, gentilhomme de la chambre du Roi, capitaine au régiment de Piémont en 1606 ; un député de la noblesse de Saintonge aux États-Généraux de 1614 ; un chef d’escadre en 1781 ; un général de brigade en 1886.

Cette famille s’est alliée en Bretagne aux la Tullaye, Charbonneau, Kersaintgilly, Rodellec, du Vergier, Botmiliau, Lesguern, Maillard de la Gournerie, Le Saulx de Toulencoat et Kergariou.


Boschat, sr de la Porte-d’Ohain, — d’Uzel, par. de ce nom, év. de Saint-Brieuc.

Anobli en 1768.

De sable au chat passant d’hermines.