Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
133
BOU

De gueules au lion d’or.

Quatre conseillers au parlement de Rouen de 1553 à 1692.


Bouchart, sr de Kerbouchart.

Réf. 1513, par. de Saint-Guenolé-de-Balz, év. de Nantes.

D’argent à trois dauphins de sable (Sceau 1387).

Nicolas, amiral de Bretagne en 1365 ; Alain, maître des requêtes du duc François II, et auteur des annotations à la Coutume, imprimées en 1485 et des grandes chroniques de Bretagne, imprimées en 1514 ; Jacques, frère d’Alain, greffier au parlement en 1488 ; un abbé de Prières en 1608.


Bouchaud, sr de la Forestrie, — de la Pignonnerie, — des Hérettes, — du Plessis, — de la Rivière.

D’argent au chevron d’azur, accomp. en pointe d’une moucheture de sable ; au chef cousu d’or, chargé de deux roses de gueules.

Plusieurs auditeurs des comptes depuis 1696 ; un général des finances en 1714 ; un chevalier de Saint-Michel en 1747 ; un secrétaire du Roi en 1786.


Bouchaux ou Bouschaux (des), sr du Boisgautier, par. de Saint-Père-en-Retz, — de la Biliais, par. de Saint-Etienne-de Mont-Luc, év. de Nantes.

Losangé, brisé d’un lambel (Sceau 1381).

Thomas, ratifie le traité de Guérande en 1381.

La branche de la Biliais fondue dans de Langle.


Bouché, par. de Rostrenen, év. de Cornouaille.

D’hermines à 3 fasces de gueules, qui est Rostrenen ; au buste de vierge couronnée d’argent, brochant. Devise : Pro Deo, pro patria, et aussi : In charitate et in pace.

Un évêque de Saint-Brieuc et Tréguier en 1882, † 1888.


Boucher (le), sr de l’Épinay, — de la Berthelotière, par. d’Orvault, — de la Bazillière, par. du Loroux-Boltereau, — de l’Étardière.

Maint. ou anobli en tant que besoin, par lettres de 1743.

D’argent à trois palmes de sinople, les deux du chef adossées.

Etienne, échevin de Nantes en 1564 ; un gouverneur de Machecoul en 1674 ; un avocat général et un maître des comptes depuis 1731, et un général des monnaies en 1740.

On trouve Jacquet, sr de Lourmays, de la paroisse de Saint-Herblon, anobli avant 1440 ; Jean, de la paroisse de Nozay, anobli en 1469 ; Jean, archer du duc, de la paroisse de Caudan, anobli en 1470.


Boucher (orig. de Paris), sr * d’Orsay.

De gueules semé de croisettes d’argent, au lion d’or brochant.

Arnoul, conseiller au parlement en 1556 ; Charles, prévôt des marchands de Paris en 1590.


Boucher (orig. de Champagne, y maint. en 1670), sr de Gisy-les-Nobles, — de Monteaux, — baron de Milly-sur-Chablis.

D’argent à trois écrevisses de gueules.

Etienne, évêque de Cornouaille en 1560 et ambassadeur à Rome, prélat assistant au concile de Trente, † 1571.