Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/178

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
141
BOU

Déb. réf. 1669. Arrière-ban de Cornouaille en 1636.

D’argent au tremble de sinople, acc. de 2 mouchetures d’hermines. (Arm. 1696).

À cette famille appartenait le P. Bougeant, jésuite, auteur de plusieurs ouvrages, rédacteur des mémoires de Trévoux † 1743.


Bouget, év. de Vannes.

Porte parti au 1 : une fleur de lys ; au 2 : sept macles posées 3. 3. 1 (Sceau 1440)

Thomas, pannetier du duc en 1437.


* Bougrenet, sr de la Rouaudière, par. de Sainte-Opportune, — du Boisrouault et de Laumondière, par. de Saint-Père-en-Retz, — de la Morandière, par. de Corsept, de la Tocnaye, par. de Sainte-Marie-de-Pornic, — du Brisay, par. de Saint-Michel-de-Chef-Chef, — de la Milacière, par. du Clion.

Anc. ext. réf. 1669, six gén., et enregistrement au conseil souverain de la Martinique en 1739 ; réf. et montres de 1429 à 1513, par. de Saint-Opportune-en-Retz, Bouée, Corsept et Le Clion, év. de Nantes.

D’or au lion de gueules, chargé de macles d’or, comme Gaurays.

Olivier, se croisa en 1248 (cab. Courtois) ; Jean, épouse vers 1500, Jeanne Fouqueraud. Un membre a fait ses preuves pour les honneurs de la cour en 1789.


Bouhier, sr du Chaffault, des Jamonnières, de la Moricière et de Pied-Pain, par. de Saint-Philbert-de-Grandlieu, év. de Nantes.

D’azur à trois étoiles d’argent, et une moucheture d’hermines en cœur.

Fondu en 1717 dans Juchault.


Bounier (orig. du Poitou), sr de la Bauduère, — de Rocheguillaume, — de Beauregard, — des Granges, — de Beaumarchais, — du Plessis-aux-Tournelles, — de la Bréjolière, — de * l’Écluse, — de la Davière, — de Maubert, — de l’Ile d’Olonne.

D’azur au chevron d’or, accomp. en chef d’un croissant d’argent et en pointe d’une tête de bœur d’or. Devise : Tout par labeur.

Robert, sr de la Bauduère, sénéchal des Sables d’Olonne, époux en 1547 de Marie-Anne Garreau, dame de la Brosse.

Cette famille alliée aux la Trémoille, l’Hopital, la Vieuville, Budes, Goulaine, Châteaubriand et Beauvau, a produit sous Henri IV un conseiller d’État, trésorier de l’épargne et intendant des ordres, en 1599 ; plusieurs officiers aux comptes de Nantes, depuis 1606 et un capitaine des canonniers garde-côtes de Noirmoutiers, fusillé à Quiberon en 1795.

La branche de la Bréjolière fondue dans Walsh.


Bouillant, sr de la Vallée et de Brambiller, par. de Gner, — des Antes.

Anc. ext. réf. 1669, sept gén., réf. et montres de 1442 à 1513, par. de Guer, év. de Saint-Malo.

D’argent à l’aigle impériale de sable, comme Boisguéhenneuc, Couësplan et Courtois.

Jean, vivant en 1440, bisaïeul de Guillaume, marié vers 1542 à Claudine Robert.