Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/204

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
167
BRE


Breton (le), sr de Lancé, par. de Noyal-sur-Seiche, — de la Herpinière, par. de Cornillé.

Réf. 1513, dites par., év. de Rennes.

De gueules au sautoir engreslé d’hermines, cantonné de quatre têtes de loup d’argent.

Un archidiacre de Rennes, président aux comptes, † 1490.


Breton (le).

Réf. et montres de 1427 à 1481, par. de Plésidy, év. de Tréguier.

D’argent à cinq fusées de sable, accolées en fasce, accomp. de trois tourteaux de même (Arm.de l’Ars.).


Breton (le), sr de Lesphélippes, év. de Tréguier.

D’azur au cor de chasse d’argent, enguiché de même en sautoir (G. le B.) ; aliàs : accomp. de trois étoiles en chef et d’un poignard brochant en bande (Sceau 1418).


Breton (le).

D’argent au lion léopardé de sable, chargé en l’épaule d’une molette d’or (G. le B.).

On trouve Jean, de la paroisse de Kernével, évêché de Cornouaille, anobli en 1481.


Breton (le) (orig. de Touraine), sr de Colombiers, — marquis de Ville-Andry en 1619, — baron de Mondoulcet et sr de la Motte-Purnon, en Touraine, — du Plessis, par. de Joué, — de la Haye et du Pordo, par. d’Avessac, — de Lescly et du Guerno, par. d’Assérac. — de Téhillac, par. de ce nom, — du Boisduliers, par. de Chelun, — de la Roche-Hervé, par. de Missillac.

Anc. ext. réf. 1669, six gén. ress. de Nantes.

D’azur au chevron d’argent ; au chef cousu de gueules, chargé de trois besants d’or.

Denis, maître de la Chambre aux deniers en 1490 ; Jean, contrôleur général des guerres, président à la chambre des comptes de Blois, puis secrétaire d’État en 1540 ; Balthazar, chambellan des rois Henri III et Henri IV, épouse en 1609 Gabrielle de Téhillac, dame dudit lieu et du Pordo.

La branche de Villandry fondue en 1717 dans d’Aubigné de la Touche.


Breton (le), sr du Blotereau, par. de Doulon, — du Fresne.

Maint., réf. 1669, par les privilèges de la mairie de Nantes.

D’argent à l’olivier de sinople, accosté à dextre d’une croix pattée de gueules et à sénestre d’une hermine de sable.

Jean, échevin de Nantes en 1605.

Le sr de la Hardelière, débouté, réformation de 1670.


Breton (le), sr de la Villecadoret, par. de Ploufragan, — de la Hacquemoraye, par. de Saint-Michel, — de la Villerogon, par. de Plérin, — de la Hingandais, par. de Créhen, — de la Roche, — de la Villeguéraud, — du Tertre, — du Perrin.