Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/277

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



De gueules à neuf besants d'argent, comme la Musse ; au chef drhermines (Arm. 1696).

Un échevin de Nantes en 1655 ; un doyen du présidial de Nantes en 1696.

Chauvy, par. de Pacé, év. de Rennes.

D'azur à la bande d'argent, chargée de trois roses de gueules ; au chef de même, chargé de trois fleurs de lys d'argent (Arm. de l'Ars.).

Chavres .

D'argent au pin de sinople, fruité d'or et un chèvre de sable broutant au pied (Arm. de l'Ars).

Chazé (de) (orig. d'Ânjou), sr des Moulinets, — de la Biottière, — de Ponlcréau, — du Buisson, par. de Saint-Herblon, — de la Croix, par. de Sautron, — de Braye. Ext., réf. 1669, septgén., ress. de Nantes.

De gueules à six aigleltes d'argent. 3. 3.

Geoffroi, mentionné dans le testament de Geoffroi de Chateaubriant en 1262 ; Françoit, srde Pontcréau s'établit en Bretagne, où il épousa en 1604 Françoise Rousseau, de la paroisse de Varades.

Chédanne, sr de Penguern, par. de Plougoumelen, — de Kerbourdon et du Creisquer, par. de Saint-Patern, — de Runesault, — de l'isle, par. de Grandcharap. Déb. réf. 1668; réf. de 1513 à 1536, dites par., év. de Vannes.

De gueules à la croix engreslée d'or ; au chef de même, chargé de trois coquilles de gueules.

Chefdemail, sr du Houx, de la Prioulays et de la Motte-Loisel, par. de Bédée, — de la Bouëxelays, par. d'Iffendic, — du Bois-Houel et de la Bétulaye, par. de Pleumeleuc. Réf. et montres de 1427 à 1543, dites par., év. de Saint-Malo.

D'argent à trois maillets de gueules (Sceau 1167).

Geoffroy, fait donation de la Ville-Aubry, paroisse d'Erquy, à l'abbaye de Saint-Aubindes-Bois en 1167.

Chefdubois (de), ou en breton Penhoet (do), sr dudit lieu et de Locohiern, par. de Kervignac, — de Timat et de Brangolo, par. d'Inzinzac, — de Restaudren et de Talhouët, par. de Cléguer, — de Trovera et de Kerdudo, par. de Guidel, — de * Kerguiomarc'b, par. de Querrien.

Anc. ext., réf. 1668. neuf gén., réf. et montres de 1448 à 1536, par. de Kervignac et Inzinzac, év. de Vannes.

De gueules au greslier d'argent, enguiché de même ; aliàs : à la bande chargée de trois quinlefeuilles brochante (Sceau 1379).

Henri, capitaine d'Hennebont en 1379, marié a Marie de Bignan, dame de Locohiern ; Henri, gouverneur de Nantes en 1414, épouse Alice de Saint-Siffre ; un chevalier de l'ordre en 1660. [graphic]