Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


dudit lieu, par. de Locquénolé, év. de Dol, enclaves de Léon, — de Kervéguen, par. de Guimaëc. Réf. 1426, par. de Guimaëc, év. de Tréguier.

D'argent à trois bandes de gueules. (G. le B.), Fondu dans Estienne,

Coënnizan (de), sr dudit lieu, par. de Pluzunet, év. de Tréguier.

D'argent au lion de sinople, comme Duatrit, Guynon et du Largez ; aliàs : accomp. de trois quintefeuilles de gueules.

La branche aînée fondue dans Kerimél, puis Boiséon et la Bourdonnaye.

CoëtiOn, par. de Ruffiac, év. de Vannes, vicomlé en 1647 en faveur du sr de la Bourdonnaye, voyez Bourdonnaye (de la).

Coëtivy (de), sr dudit lieu, par. de Plouvien, — du Ménant, de Froutguel et de Runinisi, par. de Plouguerneau, — du Forestic, par. de Plouédern, — de Trégouroy, — de Kerhuon, par. de Guipavas.

Réf. et montres de 1426 à 1503, par. de Plouvien, Plouédern, Guipavas, Plouguerneau, Plouénan, Ploudalmézeau et Saint-Frégan, év. de Léon.

Fascé d'or et de sable de six pièces ; aliàs : écartelé de Retz (sceau 1448). Devise : Bepret (toujours).

Prigent, croisé en 1270, épouse Plézou de Kerlec'h ; Alain épouse en 1398 Catherine du Chastel, et fut tué en 1425 au siège de Beuvron ; Prigent, amiral de France, marié en 1440 à Marie de Retz, tué d'un coup de canon, au siège de Cherbourg en 1450 ; Alain, abbé de Redon, évêque de Dol, de Cornouaille et d'Avignon, et cardinal du titre de Sainte-Praxède en 1449, procura la canonisation de saint Vincent-Ferrier et mourut à Rome en U74; Olivier, frère de Prigent et d'Alain qui précèdent, marié à Marguerite, bâtarde de Valois, fille de Charles VI et d'Agnès Sorel, † 1480, père et mère de Charles, comte de Taillebourg, prince de Mortagne-sur-Gironde, époux de Jeanne d'Orléans, fille du comte d'Angoulême ; Louise, fille des précédents, épouse en 1501 Charles de la Trémoille, prince de Talmont ; Jeanne, abbesse de la .loief 1490.

La seigneurie de Coûtivy, aliénée en 1497 a été possédée depuispar les maisons du Juch, du Chastel, Rieux, Scêpeaux, Gondy, Cossè-Brissac, Penancoct, Crozat, et Gontaut-Biron.

CoëTrvy (de) ou le Petit-Coëtivy, sr dudit lieu, par. Plouvien, év. de Léon. D'azur au lion d'argent. (G. le B.) Fondu dans Kerlozrec ; moderne du Louât, puis le Borgne.

Coetlagat (de), sr dudit lieu, par. de Saint-Patern, — de Clégrio, par. de Guéhenno, — de Cantizac, par. de Séné, — du Quélennec, — dé Kerdualic, par. de Plescop.

Anc. ext., réf. 1669, sept gén., et maint, à l'intend. en 1669 ; réf. et montres de 1426 à 1536, par. de Saint-Patern, Guéhenno et Plœren, év. de Vannes.

D'azur à trois aiglettes d'or.

Geoffroi, croisé en 1248 (Cab. Courtois) ; Robert, épouse vers 1448 Catherine Sorel ; Jean, abbé de Lanvaux en 1565.

CoëTléAir (de), sr