Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/343

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ext , réf. 11)68, six gén., et maint, à l'intend. en 1702 ; réf. et montres de 1423 à 1569, par. de Plélo et Plouha, év. de Saiut-Brieuc.

D'or à trois chouettes de sable, membrées et becquées de gueules.

Robert, croisé en 1248 (cab. Courtois); Jean, prête serment au duc entre les nobles de Goôllo en 1437 ; Jean, sr de Liflïac et de Liscineuc, vivant en 1469, épouse Margilie Henry ; François, sr de Kernescop, chef d'une autre branche, vivant en 1513, épouse Françoise Taillard ; un maréchal de camp en 1819 † 1847 ; une chanoinesse de Saint-Antoine de Viennois en 1789; un lieutenant de vaisseau fusillé à Quiberon en 1795 ; un général de division en 1873 † 1879 : un général de brigade en 1863.

Une branche établie en Angleterre, porte : d'argent à la bande de sable, chargée de trois chouettes d'or ; devise : Laissez Courson tenir ce que Courson a pris.

Cette branche a produit : Robert, cardinal du titre de Saint-Etienne et légat du SaintSiège, auquel on doit les statuts de l'université de Paris en 1215 ; Girard, l'un des envoyés du duc de Bedfort en France, pour la ratification du traité de Troyes en 1427.

Court (le), sr des Perrières et du Brueil, par. de Landehen, — du Pont-Ollivier, — de la Barre, par. de Plestan, — de Saint-Riveul, par. de Plénée-Jugon. Réf. et montres de 1423à 1535, dites par., év. de Dol et Saint-Brieuc. D'azur à l'aigle éployée d'or. Devise < Li droict chemin est U court.

Jean, envoyé en Angleterre pour traiter de la rançon de Charles de Blois en 1357 ; Alainr de la par. de Landehen, fait un échange avec les moines de Boquen en 1274.

Les s" de Béru, originaires de Bourgogne, de même nom et armes, sont alliés en Bretagne aux Guériff et aux la Monueraye ; le sr de la Yillethassetz, paroisse de Trigavou,. porte les mêmes armes, brisées d'un chef d'hermines, chargé d'unchevron de sable et d'une ancre de gueules, en pointe.

Court (le), sr de la Petite-Ville, ress. de Rennes.

D'argent à une aigle au vol abaissé de sable, chargée d'une fasce d'or (Arm. 1696.).

Court (le), par de Cohazé-Pontivy, év. de Vannes.

De gueules à 3 estamaux ou orceaux d'argent (Arm. de l'Ars.).

Courtajs, sr d'Aron, par. de Beaucé, — de Racinoux, par. de Saiut-Ouen-des-Alleux, — de Saint-Germain, par. de ce nom.

Ext. réf., 1668, six gén., réf. de 1478 à 1513, par. de Beaucé et Saint-Germainen-Coglais, év. de Rennes. D'argent à trois rencontres de taureau de sable.

Olivier, secrétaire du duc Pierre II, anobli en 1452 ; maitre Jean, fils du précédent^ avocat, se gouvernant noblement en 1478.

Courte (orig. du Maine), srde la Hlanchardière, — de la Bougatrière.

D'azur à la fasce d'or, accomp. de trois besants d'argent (Arm. 1690) ; aliàs : d'azur à 3 besants d'or, surmontés d'un lambel de même.

René, maire d'Ernée en 1696 ; un capitaine au régiment d'Anjou en i78J.

Courtel, sr