Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/369

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Brondusval, par. du Minihy, — de Kergos, par. de Plomeur, — du Bot, par. de Nivillac, — du Tressay, — de la Haye-Eder, par. de Missillac.

Anc. ext., réf. 1669, sept gén., réf. 1513, par. de Janzé, év. do Rennes.

Pour armes antiques : Ecartelé aux 1 et 4 : de Bretagne coupé de Dreux ; aux 2 et 3 : d’argent à deux fasces de gueules (Sceau 1282). Moderne : D’azur à la croix d’argent frettée de gueules, qui est Broons. Devise : Sans plus.

Guillaume, témoin au traité de mariage de Catherine de Bretagne et d’André de Vitré en t212.

La branche ainée tombée en quenouille a porté en 1275, par mariage, aux Rougé, la seigneurie de Derval, successivement possédée depuis par les Châteaugiron, Malestroit, Raguenel, Rieux, Laval, Montmorency et Bourbon-Condé.

Georges, fils naturel de Jean de Châteaugiron, dit de Derval, fut capitaine des châteaux de Fougeray et de Derval en 1476, et épousa Marie Bonenfant ; René, sr de la Lanceulle, fils dos précédents, épousa Charlotte de la Vallée ; René, marié en 1565 à Perronnelle de Carotène, dame de Brondineuf, arrière-petito-flllc de Françoise de Broons, substitua aux armes de Derval celles de Broons. Leurs descendants qui ont produit deux conseillers au parlement depuis 1694 se sont fondus de nos jours, dans Michel de Monthucfion et Huchel de Cintré.

Derval, sr de la Yerrière-le-Bar.

Un référendaire à la chancellerie de 1606 à 1625.

Déry.

Ecartelé aux 1 et 4 : de gueules au pigeon d’argent ; aux 2 et. 3 : d’or au cerf de gueules. (G. leB.).

Desbly, sr de Grandval, — de Cussy.

Ext. réf. 1668, cinq gén., par. de Saint-Servan, év. de Saint-Malo.

D’or à une aigle de sable.

Deschiens (orig. de Paris), sr de Valcourt, — de la Neuville, — de Ressons, — des Epinais, par. de Chance, — de la Roulardière, par. de Chàteaubourg, év. de Rennes.

D’azur au lion d’or ; au chef de gueules, chargé de trois têtes de lévrier d’argent, accolées de sable. (La Ch. des B.)

Pierre, secrétaire du Roi en la grande chancellerie en 1690, époux de Marie Moriset, père de : 1o Antoine-Arthur, trésorier de France à Paris, marié en 1700 à Marie-Angélique du

Liscoet ; 2o Jean-Baptiste, brigadier des armées du Roi en 1719; 3o Charles, président à

mortier au parlement de Navarre en 1705.

Déserts (des), sr dudit lieu, du Plessix, de Launay-Belgault et du Breil, par. de Loudéac, — de Villeneufve, par. de Toussaints, — de Bréquigny, par. de Chàtillonsur-Seiche, — de la Fontaine, par. de Corpsnuds, — de Caraors, par. de ce nom, — de Moréac, par. de ce nom, — de Saint Paul.

Réf. et montres de 1423 à 1535 par. de Loudéac, Toussaints, Chàtillon et Corpsnuds év. de Saint-Brieuc et Rennes. De sable au chef endenché d’argent, chargé de trois coquilles de gueules, «v.