Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/388

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



De gueules à trois molettes d’or.

Pierre, lieutenant de Rennes en 1597, anobli en 1610; deux conseillers au parlement depuis 1617.

Duchais (de La), près Vitré.

D’argent au lion de gueules, orné d’or (Arm. de l’Ars.).

Duff (le), sr de Mezonau, ress. de Brest.

D’argent à une maison de sinople (Arm. 10i>6). Un sous-lieutenant de vaisseau en 1787.

Dulong, (orig. de Champagne), sr de * Rosuay.

Ecartelé au 1 : d’or au dextrochère d’azur, tenant un guidon de même ; au 4 : d’argent au canon de gueules à sénestre, braqué sur un château de mêmeà dextre ; au 2 : de sinople, au pont rompu d’or ; au 3 : de pourpre à la croix ancrée d’or, qui est Sagey.

Cette famille alliée aux Kermoysan a produit un lieutenant-général, baron de l’Empire, élevé sous la Restauration à la dignité de comte, † 1828.

Duigou, sr de Lehec.

Réf. et montres de 1463 à 1481, par. de Trézelan, év. de Tréguier.

D’or à trois trèfles de gueules.

  • Duperre (orig. d’Aunis), baron de l’Empire en 1810.

D’azur semé d’étoiles d’argent ; au lion d’or brochant.

Un amiral, pair de France et ministre de la marine, mort en 1846, père d’un viceamiral en 1879.

Dupé, voyez PÉ (du).

Dupueix, (orig. de Poitou), sr de Bacquencourt, en Picardie, — baron de Lecques, en Languedoc.

Ecartelé aux 1 et 4 : d’azur au chevron d’or, accomp. en chef de deux poissons affrontés en fasce et en pointe d’une étoile, le tout d’argent ; aux 2 et 3 : d’azur, semé de carreaux d’or, chargés chacun d’une étoile d’azur.

Un intendant de Bretagne en 1771.

Durand, sr de la Chesnaye, par. d’Ercé, — de la Minière et de Launay, par. de Rougé, — de Beaudrée, par. de Treffieuc, — de la Rivière, par. de Thourie, — du PontPiétin, par. de Blain, — du Rocher, par. de Fercé.

Anc. ext. réf. 1669, six gén., réf. et moutres de 1427 à 1544, par. d’Ercé-enLamée et Thourie, év. de Rennes, et Rougé, év. de Nantes. D’argent à neuf losanges de sable, posées 3. 3. 3.

Guillaume, avocat d’assise en 1427; Jean, abbé de Villeneuve, † 1407 ; François, auditeur des comptes en 1552.