Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/396

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


et montres de 1440 à 1513, par. de Médréac, Landujean et SaintPern, év. de Saint-Malo.

D’argent à la fasce de gueules, chargée de trois fers à cheval d’or ; aliàs : surmontée de trois étoiles de sable et soutenue d’une tAie de chérubin de carnation, (Blancs-Manteaux).

Les srs du Colombier et du Bois-Hérouart, paroisse de I.anvallay, déboutés à la réformation de 1671.

Ernothon, voyez Hernothon.

Ernoul, sr de la Rivière, — de la * Provêté, — de la * Chenelière. Déb. réf. 1669, ress. de Dinan.

D’or au cerf au naturel ; à la bordure cannelée de sinople, chargée de dix annelets d’argent. (Arm. 1696). Errauxt (orig. d’Anjou), sr de la Panne, par. de Moranne, — de Chémans. D’azur à deux chevrons d’or.

François, conseiller aux Grands-Jours de Bretagne de 1532 à 1538, puis président au sénat de Turin et garde des sceaux de France en 1543 ; Hervé, son frère, maître d’hêtel du duc d’Orléans en 1519.

Fondu dans la Saugère en Anjou.

Ertatjlt, sr de la Bretonnière.

Maint, àl’intend. eu 1701, ress. de Nantes.

D’argent au léopard de sable, à l’étoile de gueules en chef.

Un échevin de Nantes en 1642.

Erzac (l’), voyez Arzac (d’).

Esciievin (l’), voy. Leschevin.

Esclarissac (d’), (orig. d’Auvergne), sr de Bréholou et de Kergaradec, par. de Fouesnant, — baron de Kernuz, par. de Plobannalec.

Maint, àl’intend. en 1702 et par lettres patentes de 1750.

D’or à deux lions affrontés de gueules, accomp. en chef de deux étoiles de sinople et en pointe d’un croissant d’azur.

Escomar, sr de Beauvais, par. de Vertou. Déb. réf. 1669, ress. de Nantes.

Escorce (de L’), voyez Lescorce.

Escouble (l’), voyez Lescouble.

Escoubleau (d’), (orig. de Poitou), marquis de Sourdis, en Poitou, — marquis d’Alluyes, en Beauce, sr de Courtry, — du Greix et de la Morandière, par. de Corsept, — de la Motte, par. de Thouaré, — marquis de Pontcroix.