Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/401

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


dudit lieu et de Kervaudoué, par. du Groisic. Réf. de 1429 à 1455, par. de Qouëron, év. de Nantes.

Parti au 1 : d’azur au lion d’argent ; au 2 : coupé au 1 d’azur à trois billettes d’argent en bande ; coupé au 2 fascé d’argent et d’azur.

René, page et premier domestique de Gaston d’Orléans en 1637. Le nom ancien de cette famille est Gentilhomme.

Espine (de L’) (orig. de Normandie), sr de * Grainville, — du Puy, — du Martray. Maint, par arrêt du parlement de 1774, cinq gén.

Ecartelé aux 1 et 4 d’azur au trèfle d’or, accomp. de trois molettes de même ; aux 2 et 3 : d’azur à la fasce d’argent, chargée de trois coquilles de sable.

Un auditeur des comptes de Rouen en 1597.

Cette famille s’est alliée en Bretagne aux Coêtanlem, Gilard de Keranflec’hetde Blois

Espinefobt (de L’), sr dudit lieu, par. de Ménéac, — de Coètallen, par. de Languidic, — de Kermat, par. d’Inzinzac, — de Branbec, par. de Plescop. Réf. et montres de 1448 à 1536, par. de Languidic et Inzinzac, év. de Vannes.

Losangé d’argent et de gueules (G. le B.).

Henry, capitaine de Rennes en 1342. Fondu dans Baud, puis Loisel.

Espinoze (d’) (orig. d’Espagne), sr de Losmonteros, — de la Lande, de Bouvet, de Pelletenche, de la Tour, de Richeroux et de Tartifume, par. de Port-Saint-Père, — de l’Estang, — des Renaudiêres, par. de Carquefou, — de Procé, par. de Sucé, — de la Morandais, par. de Savenay, — de la Hunaudais, de Saffré, du Bois-Rouault, de la Rousselière, de la Villebessac, et marquis de Frossay en 1764, par. de Frossay, —baron de Porterie en 1640, par. de Saint-Donatien, — sr des Portes, par. de Douiod, — delà Fosse en Nantes, — du Plessix-Grimaud, par. de Saint-Viaud, — du Pont-de-Gesvres, par. de Treillières, — de l’Angle, par. de Saint-Père-en-Retz, — du Sausay.

Ext., réf. 1669, cinq gén., montre de 1543, par. de Port-Saint-Père, év. de Nantes.

D’argent à l’arbre arraché de sinople, un griffon de gueules passant au pied ; mantelé au 1 : d’azur à la croix fleuronnée d’or, au 2 : d’or au cœur de gueules.

Bernardin, appelé à l’arriere-ban de Nantes en 1543, épouse Jeanne Morin ; Bernardin, petit-fils des précédents, conseiller au parlement de la Ligue en 1593 ; plusieurs échevins de Nantes depuis 1594; un président aux enquêtes en 1622, et un abbé de Rillé en 1655.

La branche de Porterie fondue dans Rosmadec.

Espitalié (orig. de Languedoc), sr de laPeyrade, près Frontignan.

D’azur à la bande d’argent, chargée de trois mouchetures de sable, et accomp. à dextre et à senestre d’une gerbe de blé d’or, mouvante d’un croissant d’argent (Arm. 1696).