Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/412

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



La branche des Briands fondue dans Butault puis Gouyon ; La branche d’Espinefort fondue dans Boschier et Derval.

Farault, sr des Clozeaux, par. de Mohon. Déb. réf. 1669, ress. de Ploêrmel.

Fare (de La) (or. de Languedoc), marquis dudit lieu en 1754, — vicomte de Montclar, — baron de la Salle, — marquis de Tornac, — sr de Saint-Michel d’Ardèche, — de Vénéjan.

D’azur à trois flambeaux d’or, allumés de gueules, posés en pal. Devise : Lux nostris, hostibus ignis.

Guillaume, chambellan du roi Charles VII en 1135 ; un maréchal de France en 1746, frère d’un évêque duc de Laon en 1722 puis archevêque de Cambrai † 1764 ; un cardinal évéque de Nancy en ’787, puis archevêque de Sens, pair de France et ministre d’Etat † 1829.

La branche de Vénéjan, alliée aux Quengo de Çrenolle et aux Buon de Kermadec s’est établie en Bretagne.

Farcy (orig. de Normandie), sr de * Pont-Farcy/en Normandie, — de * Saint-Laurent, — de Paynel, — de la Daguerie, — de la * Ville-du-Bois, par. de Mordelles, — de * Malnoé, par. de Saint-Christophe-des-Bois, — du Roseray et de * Cuillé, en Abjou, — de Montoray, par. de Saint-Maugan, — du Chalonge, par. de Trévéron, — de Tresséol, par. de Plounévez-Porzay, — de la * Beauvais, par. de Piré, — de Mué, par. de Parce, — de Villiers, d’Arquenay, de la Touche et de Montavallon, au Maine, — de Kerverret, par. de Lanloup.

Ext. réf. 1668, cinq gén., ress. de Rennes et maintenu par arrêt des aides en 1665 et à l’Intendance de Tours en 1715.

D’or fretté d’azur de six pièces ; au chef de gueules. Devise : Jamais ne varie.

Micfiel, enquêteur à Alençon en 1535 marié à Marie du Moulinet, bisaïeul d’Annibal, procureur fiscal et procureur général des eaux et forêts du comté de Laval en 1601, confirmé ou anobli en tant que besoin par lettres de 1643, pour services militaires de lui et de ses frères, sous Henri III et Henri IV ; auteur de toutes les branches de cette famille, qui a produit : un gouverneur de Vitré en 1650; deux pages du Roi depuis 1692; plusieurs conseillers au parlement et présidents aux enquêtes et un président à mortier depuis 1671 ; un chevalier de Malte en 1726 et un évêquede Cornouaille, † 1777.

Fau (du), sr dudit lieu et de la Chesnaye-Giffart, par. de Gaël, — du Bois-Guérin, par. de Sixte.

Anc. ext., réf. 1668, 0 gén.; réf. et montres de 1440 à 1513, par. de Gaël, év. de Saint-Malo et Sixte, év. de Vannes.

De gueules à trois fasces d’argent. Jean, chevalier de l’Hermine en 1454.

La branche aînée fondue dans Trècesson ; la branche du Boisguérin fondue dans Bouvet, puis la Bourdonnaye.