Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
24
AUD

vaisseau, chevalier de Saint-Louis en 1779, dont la postérité, établie en Bretagne, s’est alliée aux Guymar et aux Huchet de Cintré.


Audibon, sr des Fossés, — de Bodéan, — de la Réaulté, par. de Bourg-des-Comptes, — de la Jousselinière, par. de Trébœuf.

Réf. de 1427 à 1513 dites par., év. de Rennes.

Olivier, marié avant 1513 à Marguerite du Matz.


Audic, sr de Kerven, — de Trémeur.

Déb., réf. 1668, év. de Vannes.

D’or à la fasce haussée de contre-hermines, accomp. en chef de trois étoiles d’azur et en pointe de trois bâtons écotés et alésés de sinople (Arm. 1696).

Ce nom est employé dans les réformations et montres de 1426 à 1536, paroisses de Marzan, Peillac et Saint-Vincent-sur-Oust, évêché de Vannes.


Audigier, sr du Colombier, par. de Moigné, — de la Ricoquaye, par de Saint-Grégoire.

Réf. de 1427 à 1513, dites par., év. de Rennes.

Hubert, écuyer dans une montre de 1356 ; Colin, de la par. de Ploufragan, entendu dans l’enquête pour la canonisation de Charles de Blois, en 1371.


Audouyn, sr de Kernars, — de Restinoys, — du Cosquer, — de Kerimer, — de la Villéon, — de Kergus.

D’azur au dextrochère d’argent, tenant un greslier de même, accomp. en chef de deux molettes d’or (Arm. 1696).

Un procureur du Roi au présidial de Quimper en 1696.


Audren, sr de * Kerdrel et de Kervélégan, par. de Lannilis, — de Kervinot, par. de Plounévez-Lochrist, — du Pratmeur.

Anc. ext. réf. 1671, sept gén., réf. et montres de 1426 à 1538, par. de Lannilis et Plounéventer, év. de Léon.

De gueules à trois tours couvertes d’or, maçonnées de sable. Devise : Tour à Tour.

Raoul, se croisa en 1248 (cab. Courtois) ; mais nous ne savons à laquelle des familles Audren il appartenait.

Olivier, archer dans une montre de Jean de Tournemine, reçue en 1356 à Saint-Arnould en Iveline ; Yvon, époux en 1426 de Catherine Gourio, de la maison du Rouazle, père et mère 1º d’Olivier, marié à Louise Doillou de la maison de Leurélemen, 2º de Prigent, marié à Adelice, sœur de la précédente, lequel prêtait serment au duc entre les nobles de Léon, l’an 1437.

Un prieur de Landévenec, puis de Redon, et abbé de Saint-Vincent du Mans, † 1725, qui commença l’histoire de Bretagne achevée par dom Lobineau ; un lieutenant des maréchaux de France en 1775.


Audben, sr du Resto, par. de Merlévenez, — de la Ville-Chevrier, par. de Sérent, — de Maleville, par. de Ploërmel — des Petits prés.