Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/62

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
25
AUF

Réf et montres de 1426 à 1536, dites par., év. de Vannes et Saint-Malo.

D’azur à trois têtes de lévrier d’argent.

Eudes, chevalier, fait une fondation dans la paroisse de Silflac, à l’abbaye de Bonrepos en 1251 ; Guillemet, rend hommage au vicomte de Rohan en 1396 ; un député de Ploërmel aux Etats de Rennes en 1590.


Audren (l’), sr de Brenillio, par de Tourc’h, — de Coëtforn, par. de Scaër, — de la Villeneuve, par. de Plougastel.

Réf. et montres de 1426 à 1562, dites par., év. de Cornouaille.

D’argent au coq de sable.

Guillou, rend hommage à la dame de Retz et de Rosporden en 1382 ; Yvon, son fils, a exhibé lettres d’anoblissement, réformation de 1426, paroisse de Scaër.


Audren, sr de Kerentour, ress. de Carhaix.

D’or à la fasce crénelée d’azur (Arm. 1696).

Guillaume, défaillant, montre de 1562, paroisse de Paule, évêché de Cornouailles.


Auffray, sr de Guélambert et de la Ville-Aubry, par. de Trégueux, — de Mesguen, par. de Pommerit-le-Vicomte, — de Roc’hbihan, par de Saint-Michel, — de la Grandville.

Maint. par arrêt du conseil de 1698, neuf gén. et admis aux Etats de 1768.

Réf. et montres de 1441 à 1569, par. de Pluduno et Trégueux, év. de Saint-Brieuo.

Fascé (aliàs : bandé) d’argent et de sable de six pièces, au lion d’or brochant.

Perrin, époux de Guillote Perrin, anobli par lettres du duc Jean V vérifiées en 1427 ; Jean, aumônier de Marie de Médicis et abbé de Lanvaux en 1617.


Auffret, sr du Cosquer (ou la Vieuville), — de Kerizac.

Déb. en 1668, ress. de Quimperlé, puis admis aux Etats de 1754. (Protest. 1788).

D’azur au chevron d’or, accomp. de trois roues de Sainte-Catherine de même, comme Guillouzou.

Michel, miseur de Quimperlé en 1620 ; Pierre, bailli de Quimperlé en 1696 ; un lieutenant des gardes des corps du Roi en 1828.


Auffroy, sr de Kerbic, par. de Plouénau, − de Kerdélant, par. de Guiclan, — du Roz et de Cornangazel, par. de Cléder, — de Coatéozen, par. de Landouzan.

Réf. et montres de 1426 à 1503, par. de Plouénan, év. de Léon.

Losangé d’argent et de sable (Sceau 1241) ; aliàs : à la fasce de gueules chargée d’un annelet d’argent.

Auffroy, fils Hervé, chevalier, prête serment au duc à Châteaulin en 1241.

Les familles de Coëtnempren, Boutouiller, Derrien, Gleincuff, l’Honoré, Kerrannou, Kermenguy, Kerigou, Keroulaouën, Kerc’hoënt, Kergoff, Langalla, Omnès, Rannou, Rusquec et Ruzunan, évéché de Léon, portent les mêmes armes soit pleines, soit avec diverses brisures.

Tome I.
4