Page:Potocki - Dix journées de la vie d’Alphonse Van-Worden, 1-3.djvu/315

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
( 3 )

consistait en lait bien chaud et en châtaignes.

Quand le déjeûner fut fini, l’ermite me dit : « Demandez à ce gentilhomme de vouloir bien nous conter son histoire, qui paroit devoir être intéressante ». Le cabaliste s’en défendit, en observant qu’il y auroit, dans son récit, bien des choses que nous ne pourrions pas comprendre ; cependant après avoir un instant réfléchi, il commença en ces termes.


Histoire du Cabaliste.


« On m’appelle en Espagne Don Pèdre de Uzeda, et c’est sous ce nom que je possède un joli château à