Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/269

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


/.i’BEÀ — ; ." : : .,’. BEÀ’; : ’'.237—’

-T— Opinion (1’), poëme. (Chants i™.ét nç). Paris, l’Editeur, 1821, in-8 de 28 p. 1

.Ces deux.chants devaient être suivis dé vingt-deux, autres qui ne paraissent pas avoir été publiésî.Lé poëme entier eût formé deux volumes.’'

— Vérité (la) dans un puits, ou la Comédie sans acteurs sur la scène, vaudeville eniun acte. Troyes, jSobeiet, an Viii (1, 800), in-8. :

’, Beaufort d’Aubèrvàl est encore auteur du Méfiant,., comédie en 3 actes, jouée-à Bruxelles eni8i6..— —.

v BEAUFORT-D’HAUTPOUL (lacômt. Jos.)ibéede Coutances, à Paris.

— Achille etDéidaïnie. Toulouse, Béniéliet

frères, : a.ti vti (1799), *n"S— :

— Arindal, ou le Jeune Peintre. Paris, M" ? Lafeuiile (* Renard), 1S10, 2 vol. ih-12, 4 fr. 5o c. .’ -..[’.- : .y..

, , — Athénée des Dames ; ouvragé d’agrément et d’instruction, uniquement réservé aux femmes. Paris, * Buisson, 1808, G tomes in-18, avec fig., 18 fr.

"— Charades mises en, action, mêlées, de !. couplets et ; de vaudevilles, ou nouveau Théâtre de’.'.’société. Paris, Tenon, 1823, 2 vol. in-ti, , 8fr. — .’". : —— Ghildéric’, roi des Francs. Kouv. (sec.) édit. Paris, 1S09, 2 vol. in-8,’9 fr.

La première édit. parut en 1806. : .’

i— Clémentine’, btil’Evéliua française.Par., L. Collin, ï8ogy 4 vol 1, in-12, 10 fr. Contes et Nouvelles de la Grand’mère, , bu le Séjour an Château pendant là uéige. Parisj Ve Lépetit’* Tenon), 1822, 2 vol. in-12, ornés de 12 fig. ; 8fr. —Cours de littérature ancienne et îhbderne àTùsagèdes jeunes demoiselles. Sec. édit. ; rev. et augm. d’un vol. sur la littérature étrangère., Paris,’Bossange : père’et fils, 1821, 2.vol. iu-12, 7feSb c. ["’. —y, ’, La première : édit. paruten-i; 8l5. : ’'., —— Encyclopédie,’de là Jeunesse, ou Abrégé de toutes les sciences. Paris, Tenon, iS’25, ïn-12, 3 fr.’ —’’;’

—— Etudes convenables, aux’dembisellésyà l’usage dés écoles et des pensions. Nouv ; édit., xev.’.et augm..d’une.Grammaire ; de la nouvelle Division de la France, et d’une suite à l’Histoire de France, ; depuis la mort de Louis XVI j usqu’à l’avcnenient de Louis XVIII. Paris, Bossangepère, iSa.a., , 2 vol, in- : X2,.j.-fr.. 5o, cl ;.’, : ’; ; ’ : ’"’, : : ’.. ;’. -..’. rr— Habitants (les) de l’Ukraine, ou ; Alexis et Constantin. Paris, Fr. Louis, 1820, 3 vol., in-12, 7, fr. 5o e.’,’…-. « ; »

-Manuel de littérature à l’usage des deux . sexes., Paris, le même, 18 21, , ÏIITI2, : a fr.

— Mort (la).de"Lucrèce, héroïde. Toulouse, Bénichetfrèfiéiï’arivin (t8ob),’in8.

T7-Page (le) et la Romance.’Paris, Tenon, Ï824, 3 vol. in-12 avec fig. et musique du fils de l’auteur, le marquis de.Beaufortd’Hantpoul, 9 fr.

— Poésies diverses, dédiées an Roi. Paris, F. Louis, 1820, in-8’î' 5 fr.’, ’- « » " .’'Ce vol. convient des Poésies fugitives,’àc$ Failles, des Romances, déjà publiées en grande partie dansl’Àfmaiiach des Musesi On y trouve, entre autres pièces imprim ées antérieurement la Mort de.%/i0, héroïde. ; la Mort de Lucrèce ; Achille et JDêldamie, imitation libre de rAchilléidc— du Stace ; le Club.des égoïstes,. proverbe ; Zilia, roinan pastoral. "’;

— Rhétorique de la jeunesse ; ou Traité sur l’éloquence du geste et’de la voix. Paris et Leips., Bossange fr., 18 25 ; in— r ï, 3 f. 5o c.

La première édit. est de iSpg.’

— Saphoà Phaon, héroïde couronnée par l’Académie des Jeux Floraux, en 1790. Toulouse,. 1790, in-8 ;

’— Séverine ! Paris, Freschct, 1808, 6 vol. ini’2'î’i5.’fr.’, ’;.. : ’.'., ! ".’.’. ;.

—Violettes (les). ïbulpusè, Bénîcliet frères, an vi (1797), in-8, ’' « ..’ .’;’,’ »..’ ’Cet opuscule— n’a pas été reproduit dans le recueil des’Poésics dé l’auteur. : , ;

—*’Zilia, roman pastoral. Toulouse, Desclàssàn, 1789, iu-12., .,

, , Volume.tiré h un très-petit nombre d’exemplaires ; on trouve en tête’quelques vers à la’reine, signés de l’auteur. Ce volume a étérèimprîmé.en’i7Q7J dans, ’le format in-ï8,.et plus récemment encore à la suite’ des Poésies de fauteur….

’L’a comtesse Bcauforl-d’.Hautpoul à rédigé, de concert avec mesdames deGenlis’et Dufreiioy,’le journal intitulé : Je. Dima_nchc. : xll[fï. est l’éditeur des Œuvrcs dramatiques de STarsollier’des.Vivetières, son oncle,’ et auteur’de la Notice en tête de cet ouvragé ; On annonce d’elle, cûmme devant paraître prochainement /

  • m Classique épistolaire, qui formera 4.vol. in-8°.

BÈAUFORT-D’HAUTPOUL (lé marq. de), lieutènant-cblbnel au corps royal du génie, né à Paris, le iB octobre 1782 ; .— Eloge deS. AS. MB* lé prince de Condé. Voy BEXON (Scip.). ’.'.’

BEAUGARD (de). « Frontières de la’ France considérées soiis un point de vue politique et niilitàiré. Rennes,.’ : r.’-. : in-8. r*— * liésnnié général dès principaux écrits sur la prochaine convocation des Etatsgenérânx,…’., in-8., , ,

ÏBEAUGENDRE (Fr.-Ant,), religieux de la congrégation tle St.-Maur, mortàParis le 17, àbùt : i- ; p8, , âgéide 83 : ans… ".. ’—.* Vie (la) de Messire Bénigne Joly, prêtre, chanoine de.St.-Etienne de Dijon par un religieux bénédictin de la congrégation de St.-Maur. Paris, 1700, in-8.

’ : BEAUGRAND (Fél.), religieux de StiFrançois. Relation nouvelle et très-fidèle :