Page:Quitard - Dictionnaire des proverbes.pdf/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
9
ACC

payer cher la justice, car c’est une chose trop rare pour qu’ils puissent l’obtenir à bon marché.

« Les tribunaux sont des arènes d’où le vainqueur sort presque toujours mutilé. » (M. Léon Gozlan.)

…N’entreprends point même un juste procès,
N’imite point ces fous dont la sotte avarice
Va de ses revenus engraisser la justice ;
Qui, toujours assignant et toujours assignés,
Souvent demeurent gueux de vingt procès gagnés.

(Boileau, épit. 2.)

accord. — Être de tous bons accords.

Cette expression, dont on se sert en parlant d’une personne d’humeur aisée et de bonne composition : est une métaphore empruntée de la musique. On a dit autrefois : Être comme la quinte, laquelle est de tous bons accords. Phrase qui se trouve, je crois, dans Rabelais.

Etienne Tabourot publia, en 1560, son Livre des bigarrures et touches, sur le titre duquel il déguisa son nom sous celui de seigneur des accords, et prit pour devise un tambourin avec ces mots : à tous accords, voulant faire entendre par là qu’il savait s’accommoder au goût de tout le monde[1].

Les bigarrures et touches du seigneur des accords sont un recueil de règles appuyées de beaucoup d’exemples pour composer, tant en latin qu’en français, des facéties de toute espèce, comme les rébus ordinaires, les rébus de Picardie, les étymologies, les anagrammes, les allusions, les équivoques, les entend-trois (mots à triple entente), les antistrophes ou contrepetteries, les acrostiches simples et doubles, les échos ou rimes redoublées, les rimes enchaînées, les vers rapportés ou coupés, les vers numéraux, les vers rétrogrades par lettres et par mots, etc., etc.

Ce recueil, dont la meilleure édition est de 1662, fesait les

  1. L’auteur de la Relation de l’île des Hermaphrodites met aussi les mots à tous accords au titre de cet ouvrage, imprimé en 1616, par allusion au savoir-faire des habitants dudit lieu.