Page:Réveillaud - Histoire du Canada et des canadiens français, de la découverte jusqu'à nos jours, 1884.djvu/275

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SECONDE PARTIE




LES CANADIENS FRANÇAIS


CHAPITRE PREMIER


De la conquête à la proclamation de l’Indépendance américaine
(1763-1776)


Deux conditions seulement avaient été mises par le gouvernement français à l’abandon définitif qu’il faisait d’une de nos plus précieuses colonies. Il obtint qu’une clause expresse garantît aux catholiques du Canada le libre exercice de leur culte. Il fut stipulé aussi que les anciens sujets de la France auraient, pendant dix-huit mois, le droit de vendre leurs propriétés et de se transporter où bon leur semblerait, sans que les autorités anglaises pussent les gêner. L’Angleterre souscrivit sans difficulté à ces conditions dont la seconde favorisait plutôt ses desseins en vidant le territoire conquis d’une élite de population qui aurait pu