Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/108

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment Nazdecabre par signes respond Panurge.

Chapitre XX.



Nazdecabre feut mandé, & au lendemain arriva. Panurge à son arrivée luy donna un veau gras, un demy pourceau, deux bussars de vin, une charge de bled, & trente francs en menue monnoye : puis le mena davant Pantagruel & en præsence des gentilz homes de chambre luy feist tel signe. Il baisla assez longuement, & en baislant faisoit hors la bouche avecques le poulce de la main dextre la figure de la lettre Grecque dite Tau, par frequente reiterations. Puis leva les œilz au Ciel, & les tournoyoit en la teste comme une chèvre qui avorte : toussoit ce faisant & profondement souspiroit. Cela faict monstroit le default de sa braguette : puys soubs sa chemise print son pistolandier à plein poing, & le faisoit melodieusement clicquer entre ses cuisses : se enclina flechissant le genoil guausche, & resta tenent les deux braz sus la poictrine lassez l’un sus l’aultre.

Nazdecabre curieusement le reguardoit, puys leva la main guausche en l’aër, & retint clous en poing tous les doigtz d’icelle, excepté le poulce & le doigt