Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


COURAIGE — COURRIER

l6 3

«… panetiers, efchanfons, ef- cuyers tranchans, couppicrs, cre- dentiers… » II, 498. Couraige. Courage, cœur, «…cou- raige inuincible… » I, 4. « Bon dieu, tu congnois mon cou- raige… » 110. «… fe font hor- rificquement aigriz, enuenimez, indignez, & obftinez en leurs couraiges. » II, 395. Voir De j cet.

Couraige de brebis, de loup. Voir Brebis.

Couraige de crocqueur de pies. «… il n’eft ouuraige que de maiftres, & couraige que de croc- queurs de pies. » III, 186.

— Exclamation. « Mon com- paignon, couraige. » I, 24. « Cou- raige (dift-il)… » 26. « Couraige, enfans, dift le pilot. » II, 349.

Couraigeux. Courageux. Voir Chevalereux.

Coural. Corail. «… ma branche de coural… » I, 46.

Courante. Voir Aage, Assis, Ba- chelier.

Courbasse. Courbé, cassé. « La vieille eftoit mal en poinft… chaffieufe, courbaffèe… » II, 86.

Courbatu. «… c(ouillon) cour- batu… » II, 138. « Au demeu- rant courbatu, efpaultré… » 321.

Courbeau. Corbeau. « En ceft ar- reft le courbeau fut pelé… » I, 13.

Courir. «…ce n’eft tout l’aduan- taige de courir bien touft, mais bien de partir de bonne heure. » 1,78.

— sus. «… deux mois après il a couru fus ledift Sophy… »

m, 356.

— En termes de chasse. « Courait le cerf, le cheureuil, l’ours, le dain, le fanglier, le lieure, la perdrys, le faifant, l’otarde. » I, 90. «… ilz auoient couru la poulie, iufques au pref- fouer Billard… » 129.

— En parlant de la mode, du

vent. «… furent faiftz, taillez & confus (des habillements) à la mode qui pour lors couroit. » I, 31. « En efté ie ne fçay quel vent courra… » III, 250. Voir Aiguillette, Champ.

Courle. Sorte de courge ; oiseau. «… me torchay… de feuilles de Courtes… » I, 52. Voir Buour et l’article suivant.

Courlis. «… Butors. Pâlies. Courlis. » Voir l’article précé- dent.

Courmaran. Voir Cormaran.

Couronne. Voir Advencment.

Couronné. Voir Cabus, Coronne^.

Couronner. Couronner le vin. Expression purement latine co- ronare vina, qui signifie au propre orner une coupe de guir- landes et au figuré la remplir jusqu’aux bords. « Paige… em- plis icy & couronne le vin. » I, 24.

Courquaillet. Appeau à caille. « La râtelle, comme vn cour- quaillet. » II, 375.

Courracteurs. Correcteurs des comptes. «… repaflbyent en- cores le marc des grappes après les autres, Ion les appelloit en langage du pays Courracteurs. »

m, 215.

Courraies. Courroies. «… dia- bles… ceinclz de groffes cour- raies… » II, 316.

Courrail. Verrou. « S’il vous plaift. .. m’en vendrez vn, i’en feray bien fort tenu au courrail de voftre huys. » II, 291.

Courratier, Courratiere. Cour- tier, courtière. «… bonnes femmes lauandieres, courratieres, rouftiffieres… » I, 266. « Cour- ratiers, Poftes, Laquais… » III, 244. Voir Chamberiere.

Courrier. «… furent ces bonnes nouuelles… auerees par quel- ques courriers de banque… » III, 394-