Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/84

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


24

AINS

ALAICTER

Ains. Mais, plutôt. «… pas de- niourer là ne fault… ains à plus hault l’eus interpréter ce que… cuidiez dicl en gayetéde cueur. » I. 5. « Ma délibération n’eft de prouoequer. ains de apaifer : d’aU’aillir. niais défendre. » 112. «… ie ne nie reputeray totalle- ment mourir, ains palier d’vn lieu enaultre. » 255. «… leprifonnier refpondit… qu’il eftoit content de ianiais ne retourner à fes gens, ains pluftoft combatre auecques Pantagruel… » 350. «… ilz ne font de bien, ains de mal. » II, 14. « La gelée lors… ne feroit dommageable, ains… profitable au bourgeon. » 162. «… l’aduis lien… feut… ne prendre la routte ordinaire… Ains (uyure au plus près le parallèle… » 272. « Les Diables ne vendirent rien : ains au contraire les paizans en plein marché fe mocquoient d’eulx. » 429.

Ains que. Avant que. « Le clair Soleil, ains que eftre eu Occident… » I, 209.

Ainsi. De cette sorte, de cette façon. « Ainfi fe feift Iacques cueur riche. Ainfi profitent boys en friche. Ainfi conquefta Bac- chus l’Inde. Ainfi philofophie Melinde. » I, 23. « Ainfi ont toutes chofes leur fin & période. » 31. — Marquant un souhait. «… ainfi me foys tu fauorable, fy jamais à luy defplaiiïr, ne à fes gens dommaige, ne en fes terres ie feis pillerie. » I, 110. « Ainfi perifié qui feaulx ferui- teurs blafmera. » 175. Voir ci- après, Aist.

Ainfi que. Lorsque, au moment où : « Ainfi qu’W difoit cela ilz aduiferent iix cens foixante che- ualiers… » I, 337.

Aire. Sol d’une grange, nid d’un oiseau de proie. « Le Laboureur

battit fon bled en Y aire. » II, 429. « Vous dites qu’on ne vit oneques Aire de iacre : vraye- ment i’y en vy onze. » III. 122.

Aire. Mesure de liquides. «… foixante & deux aires de vin. » III, 67.

Aïs. « De quante efpefiéur font les ais de cefte nauf } » II, 354.

Aise, Ayse. «… ayfe comme vn Roy ou deux. » II, 329. «…ai/es comme pères. » II, 422, et IV, 293.

Aisgué. Mêlé d’eau. «… du vin ai/gué feparoient l’eau. » I, 96.

Aisse. Ais, planche. «… il eftoit (un volume des Decretales) cou- uert de grofl’es aijfes… » II, 454. «… moulinet à aelle de quatre belles petites aiffes d’vn tran- chouoir de Vergne. » 493.

Aisseuil. Essieu. «… perdens la veue & guyde de Vaijfeuil Septen- trional, font nauigation énorme. »

II, 272. « L’aiJJeuil feplentrional. pôle Arclique. » III, 197.

Aist. Troisième personne du sin- gulier du présent du subjonctif du verbe aider. « Ainfi vous aifi dieu. » I, 329. « Ainfi m’aifi Dieu. » II, 195. Qu’ainsi Dieu vous aide, me secoure ! — On trouve aussi : « Ce m’aift Dieu… » II, 197. Qui s’écrivait parfois en un seul mot : Cernai- dieu. Voir Langue de la Pléiade. T. II, p. 453, col. 2.

Alaisastre, Alebastre. «… fon- taine magnificque de bel Ala- bafirc. » I, 199. «… marbre Parien, Alebafire, Porphire… »

III, 7. «… trefpur & treflim- pide alabafire. » 157. «… fon- taine de fin Alabafire… » 166.

Alaicter. «… luy feurent or- donnes dix & fept mille neuf cens treze vaches… pour l’a- laiôer ordinairement… Combien qu’aulcuns docteurs Scotillcs