Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/393

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
373
prudence des convertisseurs

mystère. Quand, en hiver, tu es assis au banquet avec tes serviteurs, le feu brûle au milieu de la salle, et une douce chaleur l’emplit, tandis qu’au dehors les tourbillons de pluie et de neige font rage.

N° 276. Europe de 552 à 590.
D393- N° 276. Europe de 552 à 590. -liv3-ch2.png

D’après A. Lefèvre, sont représentées sur cette carte, l’invasion de l’Italie par les Lombards, dernier mouvement d’ensemble d’une nation germanique, puis l’occupation de la plaine danubienne par les Avares, leurs incursions vers l’ouest et le sud ; dorénavant les royaumes de l’Europe occidentale ont à digérer leurs conquêtes et les populations à s’accommoder de leur voisinage ethnique et de leur environnement géographique.

Le territoire de l’Empire d’Orient est recouvert d’un grisé général, le royaume des Francs est limité par un liséré de hachures.


Alors parfois on voit un passereau traverser d’un vol rapide toute la salle, entrant par une porte et disparaissant par l’autre. Pendant ce court trajet il est à l’abri des fureurs de la tempête, mais cet instant de sérénité n’a que la durée d’un éclair, et bientôt, échappant à tes yeux, de l’hiver il rentre dans l’hiver. Telle est la vie humaine : elle brille un instant, et nous ignorons ce qui l’a précédée et ce qui la suivra. Si donc la doctrine nouvelle nous apporte un peu plus de cer-