Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/549

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
529
arrivée des magyars en hongrie

restèrent à demi nomades, se déplaçant d’une campagne à l’autre après épuisement du sol, prêts à se transporter en des contrées lointaines pour le pillage et la conquête.

N° 306. Porte des Magyars.
D549 - N° 306. Porte des Magyars. -liv3-ch5.png


La nation se considérait comme une armée en marche, sous le commandement non d’un « roi de Hongrie », mais d’un « roi des Hongrois ». Du reste, l’expression idiomatique employée jadis pour les compagnons du chef de guerre a fini par être appliquée au lieu de séjour, devenu permanent[1].

  1. Ursàg, « cortège »; Magyar ország, « pays des Hongrois ». Bernhard Munkáczi, Ethnographia; Karl Tagànyi, Ungarische Revue, 1895.