Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/593

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
573
conquête de la sicile

de Toulouse passa par l’Italie du Nord et la Dalmatie et que les Italiens prenaient le chemin de la mer vers Conslantinople, le rendez-vous commun. De là, il fallait s’ouvrir la route de vive force en combattant les Turcs qui occupaient les cités et les passages de l’Asie Mineure et de la Syrie ; des sept cent mille hommes qui étaient partis, il en restait environ la moitié : d’après Gibbon, trois cent mille Croisés périrent avant qu’une seule ville eût été arrachée aux Musulmans.

N° 311. Routes suivies par la première Croisade.
D593 - N° 311. Routes suivies par la première Croisade. -liv3-ch6.png

Les territoires hachurés sont ceux où dominaient les musulmans à l’époque de la première croisade. La route suivie par GodeFroy de Bouillon, le long du Danube, celle de Raymond par la Lombardie, celle de Tancrède par le détroit de Tarente sont indiquées en traits discontinus.

Toutefois, cette puissante armée n’aurait pas suffi pour atteindre son but si elle n’avait acquis la faveur de ses hôtes, les Bysantins : les barons croisés, auxquels les Seldjoucides barraient la route devant