Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/95

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
77
constitution de la famille

Européens à tant de discussions avec le gouvernement chinois, tient en grande partie au sentiment de respect que les Chinois ont pour
Musée Guimet.Cl. Giraudon.
uien-huien ou dian-djin, dieu de l’alchimie en costume de lettré
leurs ascendants. S’imaginant que les ancêtres ne sont pas absolument fixés à l’ancien foyer domestique et flottent çà et là dans le vent, les vapeurs, le brouillard et la pluie, les pieux laboureurs tiennent à conserver la terre dans son état primitif, craignant qu’une modification quelconque dans l’aspect du paysage, dans la direction des eaux ou dans celle des courants aériens, vienne troubler les esprits dans leur quiétude.

Le triomphe de la famille agricole devait entraîner la constitution de la commune et même de l’État sur le modèle de la cellule initiale. L’indépendance communale s’est maintenue très forte dans les groupes de paysans. Chaque village se constitue en municipe, où tous les chefs de famille prennent part à l’élection d’un représentant, choisi presque toujours parmi les agriculteurs ; c’est un maire remplissant à la fois les fonctions de notaire, de greffier, de boursier, d’arbitre dans les disputes, d’agent voyer, d’intendant des cultures,