Page:Reclus - Le Rhin français.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


un masque national ; bref, la fausse paix avant la guerre sans merci.

Ainsi germait la victoire des Barbares dans les pays confiants, débonnaires, qu’ils voulaient conquérir sur des races supposées abâtardies. Et précisément la moindre d’entre elles leur est supérieure en vertus, en ressort vital, en honneur, en indépendance d’esprit.


III. Délivrance.

La guerre déchaînée par ces fous, ces fourbes, ces ambitieux, ces soudards a tourné contre eux.

Attaquer à la fois la Russie, l’Angleterre et la France, le nombre, l’argent