Page:Reland - Institutions du droit mahométan relatives à la guerre sainte, trad. Solvet, 1838.djvu/41

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


TABLE.


De la guerre sainte : sa définition.
page 5
Recommandation de faire cette guerre.
6
Des personnes tenues de porter les armes dans la guerre défensive contre les Chrétiens et les autres Infidèles.
7
Des personnes obligées de marcher à la guerre offensive.
8
Des personnes capables ou incapables de porter les armes.
9
De ceux auxquels les Musulmans sont obligés de faire la guerre.
11
Des trois sectes religieuses qui se prétendent en possession de livres révélés.
12
Des Chrétiens et des obligations qui leur sont imposées sur le territoire musulman.
13
Des cinq sortes d’actes à distinguer dans la guerre sainte.
15
Des actes d’obligation absolue.
16
Des actes absolument interdits.
16
Des actes recommandés par la Sonna ou la tradition.
18
Des actes dont on fait bien de s’abstenir, quoiqu’ils ne soient nullement interdits.
19
Des actes simplement permis mais que l’on peut ne pas faire.
20
De quelques autres lois militaires.
20
De la garantie que le Musulman peut donner au Chrétien pour sa personne, dans la guerre sainte.
21
Des prisonniers et de leur sort.
23
Du butin et de la dépouille.
24
De ceux qui ont droit à la dépouille.
25
Des choses mobilières qui font partie du butin.
26
Des biens immobiliers.
27
Du partage du butin et de la manière d’y procéder.
29
De la subdivision de la cinquième part en cinq autres parts et de leur emploi.
30
Du droit des descendans de Mahomet sur le butin conquis.
31
De quelques autres règles relatives à la cinquième part du butin.
32
Des quatre autres parts du butin.
33
De la paix ou des trèves.
34