Page:Revue de métaphysique et de morale, supplément 6, 1907.djvu/24

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vue psychologique, accompagnée d’une bibliographie de 176 travaux sur la question des rayons N. – XII. L’acquisition des habitudes chez les Animaux, par Georges Bohn. Revue rapide et substantielle des différents groupes zoologiques. — XIII. L’expertise en écriture et les leçons de l’affaire Dreyfus, par Crépieux-Jamin, demande qu’un recrutement sérieux de la profession soit assurée par l’organisation d’épreuves pratiques pour tes candidats à l’expertise officielle. — XIV. La nature et la genèse des instincts d’après Weissmann, par Étienne Maigre. — XV. L’étude scientifique expérimentale du travail professionnel, par A. Imbert. Étude fort originale sur les diverses méthodes pour la mensuration du travail, sur les relations de la fatigue avec les accidents du travail. — XVI. L’affaiblissement intellectuel dans la démence précoce, la démence sénile et la paralysie générale, par René Masselon. — XVII. La confusion mentale chronique. Étude clinique et psychologique, par E. Regis et G. Laurès. — XVIII. Les questions des races en psychologie, par J. Deniker. Dans l’état actuel de nos connaissances sur les races humaines, il y aurait lieu de distinguer 25 races, dont 6 pour l’Europe, sans compter les races communes avec l’Asie, turk et ongrienne, la race Laponne. Ces six races sont la nordique, l’orientale, l’ibéro-insulaire, l’occidentale, l’atlanto-méditerranéenne et l’adriatique. À mesure d’ailleurs que la civilisation d’une société se complique, les types sociaux prennent plus d’importance à côté des types de race. — XIX. Les conditions physico-chimiques du fonctionnement des centres nerveux, par Léon Frédericq. Résumé des expériences récentes, et conclusions sur l’état des questions, avec bibliographie. — XX. La Coopération de l’École et de la Famille, par Charles Chabot. Étude consacrée aux publications récentes de MM. V. Bouillot, F. Gache et P. Grouzet. — XXI. L’Évolution du problème des aphasies, par Fernand Bernheim. Exposé clair et judicieux des différentes théories qui se sont fait jour récemment pour la révision de la doctrine des aphasies : Déjerine, Pierre Marie, Bernheim de Nancy. Il est assez piquant que M. Fernand Bernheim, qui voit dans la diversité des conceptions psychologiques l’origine de cette controverse doctrinale, néglige de mentionner dans sa bibliographie Matière et Mémoire, où il aurait trouvé une critique magistrale des postulats psychologiques de la doctrine classique. — XXII. La douleur et les nerfs dolorifiques, par E. Wertheimer. Résumé substantiel des derniers travaux (Goldscheider, v. Frey, etc.). — XXIII. Système nerveux : Les voies nerveuses périphériques, par A. Van Gehuchten. — XXIV. La double individualité du végétal, par Gaston Bonnier. L’étude fort originale de l’éminent botaniste a pour point de départ la considération de l’Anthoceros : « L’évolution complète de ce végétal comprend deux êtres différents, le gamétophyte et le sporophyte, qui alternent régulièrement. Le gamétophyte, issu de la spore, est sexué ; il produit l’œuf. Le sporophyte, issu de l’œuf, est sexué, il produit la spore. C’est une évolution analogue à celle qu’on a désignée sous le nom d’ « alternance des générations » chez certains animaux, tels que les hydro-méduses, les pucerons, etc. Cette double individualité n’existe-t-elle chez les végétaux que dans le seul Anthoceros ? Il n’en est rien : au contraire, en exceptant la majorité des Champignons, et une partie des Algues, on peut dire que tous les végétaux, y compris toutes les plantes supérieures, tous les arbres, toutes les herbes, toutes les Mousses, toutes les Fougères et autres plantes analogues possèdent cette double individualité alternante. » — XXV. Revue de philosophie, La morale sociologique, par G. Cantecor. Étude critique sur la doctrine de MM. Durkheim et Lévy-Bruhl, et sur les objections qui lui ont été présentées à la Société française de philosophie, au printemps de 1906. — XXVI. L’étude expérimentale de l’intelligence et de la volonté, par J. Larguier de Bancels. L’auteur insiste surtout sur les expériences de Watt qui ont pour objet les réactions dites d’association prédéterminée. — XXVII. Discussions : Lettre de M. Lecaillon à M. Binet, à propos du compte rendu de son mémoire : Nouvelles recherches sur la biologie et la psychologie des Chiracanthions, par M. Bohn.

L’Année sociologique, publiée sous la direction de Émile Durkheim, professeur à la faculté des lettres de l’Université de Paris, avec la collaboration de MM. A. Meillet, professeur au Collège de France ; Bouglé, professeur de philosophie sociale à l’Université de Toulouse ; Hubert et Mauss, maîtres de conférences à l’École des Hautes-Études ; Huvelin et Lévy, professeurs à la Faculté de droit de Lyon ; Richard et Lapie, professeurs à l’Université de Bordeaux ; Aubin, inspecteur d’Académie à Poitiers ; Bianconi, Halbwachs, H. Bourgin, Fauconnet, Hertz, Hourticq, Pabodt, F. Simiand, agrégés de l’Université ; G. Bourgin, archiviste-paléographie. Dixième année (1905-1906), 1 vol. in-8, de 688 p., Paris, Alcan, 1907. I. Mémoires originaux. 1. P. Huvelin,