Page:Revue des Deux Mondes - 1829 - tome 1.djvu/54

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
40
TURQUIE.

zéro, il m’en a donné des preuves dans son libelle ; mais lorsque je prouverai que ce zéro ne pourra pas trouver place à côté du nombre des victimes du 24 août, il sera forcé de le déposer sur sa propre conscience qui ressemble à ce chiffre pour la valeur.

» L’auteur met le comble à l’exagération et au mensonge, quand il parle de la sortie de la garnison qui se répand dans les villages, et en extermine la population entière. La garnison n’est jamais sortie du fort ; mais je ne saurais nier qu’il n’y ait eu des représailles exercées dans les villages de la plaine. Cependant ayant prévu cela, j’avais envoyé des ordres sur tous les points ; les agas, si injustement attaqués, en avaient fait de même auprès de leurs propres gens du dehors, et je puis vous assurer que cette extermination entière s’est bornée à une cinquantaine de victimes des deux côtés. Le fait peut se prouver en disant à l’auteur que ces villages entièrement exterminés sont toujours peuplés comme avant la catastrophe de Candie.

» Je voudrais bien apprendre du libelliste l’époque à laquelle les Turcs ont massacré des chrétiens à Scitia. Les Grecs n’ont jamais quitté leurs demeures, par la raison qu’ils n’ont jamais été chagrinés ; mais les Turcs ont véritablement erré ces jours-ci « comme des troupeaux sans nourriture chassés par des bêtes féroces. »

» Le généreux commandant Maitland vous fera son rapport ; vous y verrez, monsieur l’amiral, l’état pitoyable des femmes et enfans en bas âge que l’humanité du noble officier a protégés sur le Wellesley, et dans quelle saison, grand Dieu ! au milieu de l’hiver ! Heureuses encore les victimes qui ont pu poser le pied sur un vaisseau de Sa Majesté Britannique ! Mais celles qui, dans de petits bateaux, sont sans cesse exposées au naufrage ! celles surtout qui sont actuellement enfermées dans des tours, ou bien errantes dans les campagnes, pressées par les besoins et les dangers ! Voilà les bienfaits des