Page:Revue des Deux Mondes - 1830 - tome 1.djvu/370

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
362
ARCHIVES GÉOGRAPHIQUES.

à plusieurs petites espèces, tandis que les coquillages, tels que moules, patelles, pavois, térébratules, oscabrions, y pullulent, et se trouvent confondus avec des ascidies, des méduses, des holothuries vivement colorées, au milieu de couches épaisses, des fucus pyrifères et des lessonies rameuses. Mais jusqu’à ce jour nulle bête venimeuse, nul reptile, ne se sont encore offerts aux recherches de l’explorateur.

Lesson.