Page:Revue des Deux Mondes - 1874 - tome 3.djvu/788

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les excentricités de la princesse devaient provoquer de véritables cas de folie. L’un de ces amoureux fut un marchand de dentelles qui, retiré du commerce, avait, comme Beaumarchais, acheté une charge à la cour ; il pria Louis XV de lui accorder une audience ; seul avec sa majesté, il lui avoua qu’il chérissait sa fille et la lui demanda en mariage. On ne dit pas, mais il est probable qu’il eut le sort de ce chanoine de Luzarches, près de Chantilly, qui, introduit devant Adélaïde, se jeta tout à coup à ses genoux, lui confessa que, ne pouvant résister à sa passion, il avait résolu de la lui déclarer, mais que ses vues étaient d’un galant homme et qu’il avait dessein de l’épouser [1] il prétendait descendre des rois de Jérusalem. Dans le contrat, qu’il avait eu le soin de dresser d’avance, et qu’il déroula non sans fierté aux yeux d’Adélaïde, il prenait le titre de « très haut, très puissant seigneur, monseigneur Alexandre César, néophyte de Lusignan, etc. » Il semble bien que ce bon prêtre, qui se nommait François-Nicolas Perrier, avait la judiciaire brouillée : on le fit transporter « dans une honnête maison de fous » à Charenton.

A part ces aventures romanesques ou burlesques, la vie d’Adélaïde semble avoir été aussi unie, aussi pure que celle d’Henriette, de Victoire ou de Sophie. Je ne parle pas de Madame Louise : sa laideur et sa difformité n’ont jamais permis à personne de soupçonner sa vertu. Il se trouva cependant à Versailles un pauvre huissier, fils de suicidé, fou lui-même, pour murmurer un jour à l’oreille de cette princesse « qu’elle était bien jolie, » et lui passer la main sous le menton en la reconduisant dans son appartement. Outrée, la petite bossue courut à toutes jambes se réfugier auprès du roi et dénonça l’audacieux. L’huissier fuit mis en prison [2]. Malgré l’innocence de leurs mœurs, les princesses étaient très libres en paroles. Le dauphin et ses sœurs ne nommaient jamais entre eux la Pompadour que d’un vieux mot gaulois qui ne s’écrit plus. On a telle lettre d’Adélaïde dans laquelle les gaillardises de langage, je n’ose dire le libertinage de l’imagination, sont d’une piquante fantaisie :

« Ce 12 août 1760.

« Des affaires de la dernière importance, ma chère Bisi [3], m’ont empêchée de pouvoir vous écrire jusqu’à ce moment. Il s’agit d’un malheureux procès contre M. le marquis de Guadouchon, ancien militaire, qui fut blessé à la bataille de Malplaquet d’un boulet de canon qui, passant entre la selle de son cheval et son derrière, lui emporta ce que vous

  1. Correspondance secrète sur Louis XVI., Marie-Antoinette, la cour et la ville, publiée par M. de Lescure, I, 80.
  2. Argenson, t. VI, p. 444.
  3. La comtesse de Civrac, dame d’atour d’Adélaïde.