Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 11.djvu/883

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LES CONFLITS
DE
LA REPUBLIQUE ARGENTINE
AVEC LE BRESIL ET LE CHILI

I. Memorias de relaciones exteriores de 1865 à 1875, Buenos-Ayres. — II. de Angelis, Documentos relatives a la historia del Rio de la Plata, 1874 — III. G. Thompson, The War in Paraguay, 1869.

S’il est une contrée où une guerre motivée par des questions de limites paraisse invraisemblable, c’est, à proprement parler, le continent sud-américain. Ce territoire, trente-cinq fois grand comme la France, deux fois grand comme l’Europe, à peine peuplé de 30 millions d’habitans, serait suffisant pour une population vingt fois plus considérable. Il est divisé en sept états séparés les uns des autres par des chaînes de montagnes inabordables ou des déserts inexplorés, desservis par des cours d’eau d’une étendue à peine calculable, échelonnés sur plus de 20,000 kilomètres de côtes marines, et qui tous, formés des mêmes élémens indigènes, créole et européen, devraient vivre d’une vie commune et jouir d’une paix éternelle, préoccupés seulement de la lutte contre une nature exubérante et de la conquête des richesses qu’elle dérobe aux efforts de l’homme. Ces peuples cependant, à peine sortis des guerres civiles où leur enfance s’est formée, semblent vouloir dépenser leur activité remuante dans des guerres internationales qui, soulevées à propos de querelles que la majorité même des hommes