Page:Revue des Deux Mondes - 1882 - tome 51.djvu/443

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


cantatrice n’est pas bien sûre de son orthographe, c’est Séraphine qui, de sa blanche main, a écrit pour elle les six lignes destinées à M. Moi. On comprend le reste ; en reconnaissant l’écriture de sa fille, Marc-Antoine a eu un bon mouvement de pitié, aussitôt combattu par des considérations personnelles ; enfin le cœur a pris le dessus ; d’ailleurs Anne-Marie, à la brune, a vu monter une araignée au plafond de la cuisine. Ragnodi sera, spera (Araignée du soir, espoir) dit la superstition de tous les pays. Marc-Antoine écrit donc à sa fille pour la rappeler et la trouve chez lui le lendemain en rentrant de l’école. — Sono qua, lui dit-elle (je suis ici). Tout s’explique et tout s’arrange ; le vieux professeur va s’établir chez ses enfans et ses petits-enfans, car il y en a deux, mais à son premier réveil dans ce nouveau lit qu’il ne connaît pas, il est assailli de remords et se trouve indigne de tant de joie. Il voudrait bien se lever et s’en aller, mais il est trop faible, et ne peut se décider à sortir du lit. Marc-Antoine est trop faible, voilà son excuse. Peut-être était-il bon, mais il n’eut pas la force de secouer son égoïsme, et il en accusa tout le genre humain. « Oui, Marc-Antoine, il y a l’égoïsme des faibles, composé de beaucoup de vertus qui n’ont pas eu de succès. Toi, comme tant d’autres, tu avais fermé ton cœur, non pour l’empêcher d’être blessé par les choses laides que tu pouvais voir dans le monde, mais parce qu’il te plut de ne pas croire aux vertus qui ne t’avaient pas réussi. C’est là aussi une forme de l’égoïsme, mais console-toi, c’est la plus commune, c’est la moins cruelle, celle dont on peut guérir avec l’amour. »

Marc-Antoine n’en persistait pas moins à vouloir s’en aller, honteux de cette vie large et heureuse qui lui était offerte et qu’il ne croyait pas avoir méritée. Pour le retenir, il fallut que le bouffe Curti, qui n’avait pas cessé d’être jovial, lui posât une question philosophique. Il lui dit : « Parmi les diverses formes de l’égoïsme humain, n’en est-il pas, ou du moins n’en pourrait-il pas être une qui fût… comme qui dirait… l’égoïsme de la pénitence ? » Marc-Antoine ouvrit la bouche en signe de stupéfaction. — « Toi, poursuivit le bouffe, si tu renonces à tes occupations pour venir chez nous, tu donneras une grande joie à ta fille, tu me contenteras aussi, moi, qui, après tout, suis le père de tes petits-enfans, enfin, ces petits-enfans, tu les rendras heureux par tes caresses. C’est clair comme le jour. Mais si tu t’obstinais à déclarer que tu veux te repentir et à nous refuser ce bonheur, ne te semble-t-il pas que tu serais un égoïste ? »

On connaît maintenant le mérite et le talent de M. Farina, qui a