Page:Revue des Deux Mondes - 1882 - tome 51.djvu/928

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


venger son drapeau ? Ce phénomène ne s’est pas encore vu, et l’on a quelque peine à se le représenter. Ce qui s’est vu souvent, en revanche, c’est la perversion simultanée, parallèle, si je puis dire, de sentiment national et du sentiment religieux chez un peuple. Témoin le Paris de Voltaire et de Diderot se consolant de Rosbach en rimant des vers à la gloire du grand Frédéric et, sans remonter aussi loin, la commune de 1871 tendant la main aux vainqueurs. de Gravelotte et de Champigny. Quoi qu’il en soit, nous voilà singulièrement loin des assurances pacifiques que nous rappelions tout à l’heure ; et l’on ne se douterait guère, au train dont va le gouvernement depuis trois ans, que son seul but soit d’exercer au nom de l’état, de légitimes reprises sur les parties du domaine public indûment abandonnées par les régimes précédens. Manifestement, c’est un bien autre dessein qu’il poursuit, et la théorie des frontières naturelles n’est ici qu’un trompe-l’œil, une de ces formules élastiques à l’aide desquelles il est toujours facile d’égarer le suffrage universel et de capter sa confiance,


III

Effectivement, du passé venons au présent ; de ce que la république a déjà repris, passons à ce qu’elle se propose encore de revendiquer. En moins de trois mois, du commencement de décembre à la fin de février, la chambre a été saisie de dix-neuf projets de lois où l’église est plus ou moins directement intéressée :

1° Proposition de lui tendant à l’abrogation du concordat (M. Ch. Boysset, député) ;

2° Proposition de loi concernant l’exercice public du culte catholique en France (M. Paul Bert, député) ;

3° Proposition de loi tendant à la suppression des 9 archevêchés et des 32 évêchés établis en dehors du concordat (M. Jules Roche, député) ;

4° Proposition de loi ayant pour objet la suppression des facultés de théologie (M. Paul Bert, député) ;

5° Proposition de loi ayant pour objet la suppression des mêmes facultés (M. Ch. Boysset, député) ;

6° Proposition de loi sur l’organisation de l’enseignement primaire (M. Paul Bert, député) ;

7° Proposition de loi sur l’enseignement secondaire privé (M. Paul Bert, ministre de l’instruction publique) ;

8° Proposition de loi ayant pour objet d’exiger des garanties de capacité des directeurs et des professeurs dans les établissemens libres d’enseignement secondaire (M. Marcou, député) ;

9° Proposition de loi ayant pour objet d’exiger des candidats au