Page:Revue des Deux Mondes - 1885 - tome 67.djvu/486

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


acceptée par les capitaux de placement. Les titres des autres établissemens de crédit donnent lieu à si peu de négociations, que les cours sont forcément stationnaires et pour la plupart purement nominaux.

Les cours de l’action Suez se sont relevés. Le coupon détaché a été promptement regagné, et la spéculation parait disposée à poursuivre le découvert qui s’est formé dans les derniers mois de 1884. Il est possible que la faiblesse des recettes depuis le commencement du mois contre-carre ce projet. La première décade présente une diminution d’un demi-million. — Le Gaz est en progression d’une trentaine de francs ; la Transatlantique, les Messageries, les Omnibus, les Allumettes sont tenus avec fermeté. On note quelque velléité de reprise sur le Télégraphe de Paris à New-York et sur la Franco-Algérienne. Le Panama reste à 480, bien que les travaux semblent n’avancer qu’avec une extrême lenteur. Il a été extrait jusqu’ici près de 10 millions de mètres cubes sur 120 millions à enlever.

La baisse énorme des prix du cuivre depuis deux ans (de 70 liv. st. à 47) avait provoqué une réaction constante sur les actions des mines de Rio-Tinto. Aux environs de 300 francs, la dépréciation a paru exagérée ; des rachats importans ont déjà provoqué un retour en hausse de près de 50 francs.

L’Italien a fléchi subitement, le 12, de 50 centimes (97.75 à 97.25). Des acheteurs se sont hâtés de liquider leurs positions sur la crainte des complications où l’expédition militaire d’Assab pourrait entraîner l’Italie. La dernière liquidation avait révélé l’importance des engagemens à la hausse sur ce fonds ; on s’attend à des livraisons de titres, à la liquidation de quinzaine. Mais il reste probable, en dépit de ces difficultés passagères, que la spéculation ne renonce pas à pousser l’Italien au pair.

Les tremblemens de terre, loin de provoquer la baisse sur les fonds espagnols, ont déterminé les haussiers à diriger contre le découvert un effort assez vigoureux pour porter l’Extérieure de 59 à 60, ex-coupon.

L’Obligation unifiée a monté de 320 à 328. Les porteurs attendent de bons résultats des négociations qui vont s’engager entre la France et l’Angleterre. Les valeurs ottomanes sont également en reprise. Le nouveau 4 0/0 Turc est à 16.12 après 15.30, et la Banque ottomane à 605 après 595. Les dépêches de Constantinople font connaître que les pourparlers entre MM. Berger, de la Banque ottomane, et Denfert-Rochereau, du Comptoir d’escompte, et les ministres turcs, pour la construction des lignes de raccordement, seraient à la veille d’aboutir.


Le directeur-gérant : C. BULOZ.