Page:Revue des Deux Mondes - 1920 - tome 60.djvu/709

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Les, gardes nationaux ont oublié le procès et se sont mis à danser.

Or, le matin, s’ils n’étaient pas venus à l’appel, la guerre civile eût commencé. Cette matinée qui a suivi la publication du jugement a été la plus critique de toutes. — La non-condamnation à mort avait trompé l’attente des Parisiens ; on leur a escamoté dix ex-ministres en les disant condamnés à mort. La colère pouvait empêcher les citoyens de prendre les armes. Alors le peuple demandant la mort aurait forcé les prisons, délivré les forçats, pillé les maisons et suivi les chefs qui le menaient à la révolte.

L’artillerie est composée de jeunes hommes de lettres, avocats, médecins, théoristes sans propriété et quelques-uns sans industrie, initiés aux secrets de la Société des Amis du peuple ; ils attendaient pour tourner que l’attitude de la Garde Nationale fût décidée : si, une fois, ils eussent paru à la tête du peuple, le reste de la Garde Nationale fût demeuré, sans agir, — dans cette neutralité sceptique qui est un des traits du caractère français, — tout était perdu. La guerre civile commençait.

Je pourrais faire un livre intitulé : Histoire de la majorité neutre et sceptique. — L’idée-mère serait que c’est une majorité grave, saine, laborieuse, qui, en tout temps, a sauvé la nation et l’a poussée au progrès. Elle ne se passionne pour aucun homme, pour aucune forme de gouvernement, mais pour les idées justes. Le Bon sens est, pour ainsi dire, son âme. C’est elle qui abandonna Bonaparte et l’armée à Waterloo. Aujourd’hui la majorité neutre vient d’arrêter des meurtriers par horreur du meurtre.


Vendredi 23 décembre.

Le Globe avoue que les principes révolutionnaires (qu’il veut faire exécuter) conduiraient dans peu à un précipice sans fond.

La Chambre des pairs est une aristocratie « bâtarde ; » il faut la rendre élective, inamovible et non héréditaire. Un Montmorency représentait ce que représente un lord ; l’aristocratie féodale et territoriale, c’était bien. Mais que représente M. Laine, un homme de talent apportant a la Chambre l’influence de ses lumières ? Rien ! Mais que représenterait son fils ?