Page:Rodenbach - L’Élite, 1899.djvu/66

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.





LES ROSNY




Les Rosny ont renouvelé le cas des Goncourt, une collaboration fraternelle non moins féconde et déjà glorieuse aussi.

Pour les Rosny, il paraît que les romans du début appartiennent uniquement à l’aîné ; mais c’est là un triage que l’avenir ne fera pas et qu’eux-mêmes, par leur signature unique, nous convient à négliger. Il est donc permis de considérer leur œuvre comme d’un seul écrivain. Disons alors que les Rosny sont un romancier d’admirable talent.

En quoi furent-ils originaux et vraiment des apporteurs de neuf ? Voici.

Au fond, dans beaucoup de romans, il s’agit simplement d’une anecdote. C’est une pièce que l’auteur joue, dont les personnages ont été taillés, habillés par lui, sont des marionnettes où l’on entend sa voix. Guignol pour grandes