Page:Roland Manon - Lettres (1780-1793).djvu/458

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


J’ai reçu tes lettres d’hier, je laisse à l’ami à te répondre sur plusieurs points, et je t’embrasse de tout mon cœur. Je n’ai point encore présenté les adresses chez Panckoucke[1], mais tu sauras que les emplettes de livres, Trévoux[2] etc., ont été payées par le frère de l’argent qu’il avait à nous ; le mien s’en va. Dieu sait la joie ! Je m’ennuie d’écrire ma dépense, tant pour fiacre, chiffon, pain, eau : j’ai envoyé tout au diable. Je regarde bien à quoi avant d’employer mon argent, et je me dispense d’y songer quand il est parti. M. Bld. [Blondel], en faisant la lettre, m’a bien épargné des cadeaux aux bureaux du contrôleur général. J’ai beaucoup d’exemplaires de Tourbes. J’en dispose d’un de tous tes ouvrages incessamment et je m’occuperai de la dédicace. Adieu, mon ami, mon Eudora ; que j’ai envie de vous revoir, de vous embrasser et d’oublier tout ce monde et toutes les affaires !


120

[À ROLAND, À AMIENS[3]]
Lundi, 26 avril 1784, — [de Paris].

Je ne suis point à Versailles et maintenant je n’irai plus de quelque jours. M. Tol[ozan] avait porté au Comité un nombre prodigieux d’affaires, m’a dit M. Valioud ; il n’a pu les traiter toutes et n’a pas fait mention de la nôtre. Voilà ce que j’ai su définitivement hier dimanche à midi ; si je fusse partie ensuite, je n’aurais probablement pas réussi à instruire Mme d’Arbouville et à lui faire parler au contrôleur général, qui ne passe à Versailles que les samedi, dimanche et lundi. D’ailleurs, si je l’eusse fait, je n’aurais pas eu le temps de préparer d’autres recommendations, comme je pourrai faire en y allant au milieu de la semaine. D’ici là, je rappellerai au Tol[ozan] sa pro-

  1. Panckoucke pour qui Roland écrivait le Dictionnaire des manufactures, lui remboursait le prix des ports des épreuves, sur la présentation des enveloppes taxées (voir lettre de Roland, du 3 mai 1784, ms. 6240, fol. 222-224)
  2. Le Dictionnaire de Trévoux.
  3. Ms. 6239, fol. 60.