Page:Rouquette - L'Antoniade, 1860.djvu/288

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 288 )

Les quelques mots Indiens, que nous avons semés dans le cours de notre ouvrage, sont tirés de l’idiome Chactas ; nous les donnons ici, avec leur signification française :

Tal-Oché, Tuli-ushi, nom d’un bayou, qui signifie petites pierres, graviers.

Taloa, chant, chant poétique ; poète, chantre.

Nakfé, nakfi, frère.

Itibapishi ma, frère de la même cabane, frère de choix.

Péni, pirogue, bateau.

Louak, luak, feu.

Péni-Louak, pirogue de feu, bateau à vapeur.

Na-houllo, na-hullo, un blanc, un pâle-visage.

Tèque, tek, féminin, femelle.

Na-houllo tèque, na-hullo tek, femme blanche.

Oula, ola, chant, chant d’oiseau.

Tchouka-nak-bila, chuka-nak-bila, Whip-poor-will.

Tchouka, chuka, cabane, maison.

Ianash, bison, buffalo.

Tchouka-hanta, chuka-ahanta, calybite, qui habite une cabane.

Atchoukma, achukma, bon, beau.

Hopâki, hopahki, loin, éloigné.

Oka homi, toute liqueur forte.

Watounla, watunla, grue.

Laleshké, adieu.

Tamaha, tumaha, ville.


----


ERRATA

À la page 29, vers 37, lisez : Non, je ne pensais pas, au lieu de non, je ne pensais.

Et à la page 165, vers 45, lisez : Si, n’aimant que Dieu seul, au lieu de Et si n’aimant que Dieu.


fin