Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t15.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ont toujours été rivaux, & le sont encore à Rome & à Constantinople, suivant cette prophétie de l’Ange, qui en parlant d’Ismaël à sa mere Agar, dit :

“Hic erit feras homo, manus ejus contra omnes, & manus omnium contra eum ; & è regione universorum fratrum suorum figet tabernacula.” Je suppose qu’on fait que Mahomet étoit descendant d’Abraham par Ismaël, comme J. C. l’étoit par Isaac. Or dans l’antiquité l’Arabie étoit è regione de la Palestine, & dans le moderne c’est Rome & Constantinople, la vraie & la fausse capitale de l’empire Romain, qui sont comme deux armées en présence, dont l’une dispute le spirituel qu’elle tient, & l’autre le temporel qu’elle tient aussi à-peu-près. Je suppose qu’on sait aussi, que quelqu’un a prouvé que Mahomet est le vrai antichrist ou antichrist, c’est-à-dire, è regione ou ex adverso de

J. C. L’Ecriture sainte est bien vraie. La derniere vie de Mahomet imprimée à Londres, faite par le comte de Boulainvilliers, fait Mahomet fils d’Abraham par Ismaël.

Il n’en fut pas de même de Japhet & de sa descendance : à force de transmigrations après l’affaire de Babel, ayant à gagner l’Europe & les isles des nations, & tout ce pays-là les chemins qui y menent étant des déserts, des montagnes, des pays en friche ; cette race Japhétienne tomba tout-à-fait dans la barbarie, d’où les Grecs se releverent les premiers & nous releverent par les Romains, jusqu’à nous rendre participans en société de l’héritage même de J. C. dont le déicide dépouilla les Juifs & la race de Sem, suivant cette autre prophétie de Noé même : dilatet Deus Japhet, & habitet in tabernaculis Sem. Où je prie M. R. d’observer