Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


se passe.


VALERE.

Eh ! Quelle fantaisie

De nous troubler ?…


CARLIN.

Il est six heures et demie :


DORANTE.

Te tairas-tu ?…


CARLIN.

Monsieur, nous partirons trop tard.


DORANTE.

Voilà bien, à mon gré, le plus maudit bavard !

Madame, pardonnez…


CARLIN.

Monsieur, il faut me taire : 900 Mais nous avons ce soir bien du chemin à faire.


DORANTE.

Le grand diable d'enfer puisse-t-il l'emporter !


ÉLIANTE.

Lisette, explique-lui…


LISETTE.

Bon ! Veut-il m'écouter ?

Et peut-on dire un mot où parle monsieur Carle !


CARLIN.

CARLIN, un peu vite.