Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/163

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



LES MUSES GALANTES, BALLET.
PROLOGUE.
Le théâtre représente le mont Parnasse ; Apollon y paroit sur son Trône, & les Muses sont assises autour de lui.
SCENE PREMIERE.
APOLLON ET LES MUSES.
Naissez divins esprits, naissez fameux héros ;
Brillez par les beaux arts, brillez par la victoire ;
Méritez d’être admis au temple de Mémoire :
Nous réservons à votre gloire
Un prix digne de vos travaux.


Apollon.


Muses, filles du Ciel, que votre gloire est pure !
Que vos plaisirs sont doux !
Les plus beaux dons de la nature