Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/219

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



CHŒUR
C’est un Enfant, c’est un Enfant.
COLIN.
Souvent une flâme chérie
Est celle d’un cœur ingénu :
Souvent par la coquetterie
Un cœur volage est retenu.
Ah ! pour l’ordinaire, &c.
À la fin de chaque Couplet, le Chœur
répete toujours ce vers.
C’est un Enfant, c’est un Enfant.
LE DEVIN.
IV.
L’Amour selon sa fantaisie,
Ordonne & dispose de nous :
Ce Dieu permet la jalousie,
Et ce Dieu punit les jaloux.
Ah ! pour l’ordinaire, &c.
COLIN.
V.
A voltiger de belle en belle,
On perd souvent l’heureux instant ;
Souvent un Berger trop fidelle
Est moins aime qu’un inconstant.
Ah ! pour l’ordinaire, &c.