Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/165

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de Chœurs simultanés qui se pratique assez souvent en Italie, est peu usitée en France : on trouvé qu’elle ne fait pas un bien grand effet, que la composition n’en est pas fort facile, & qu’il faut un trop grand nombre de Musiciens pour l’exécuter.

CHORION. Nome de la Musique Grecque, qui se chantoit en l’honneur de la mere des Dieux, & qui, dit-on, fut inventé par Olympe Phrygien.

CHORISTE, s. m. Chanteur non récitant & qui ne chante que dans les Chœurs.

On appelle aussi Choristes les Chantres d’Eglise qui chantent au Chœur. Un Antienne à deux Choristes.

Quelques Musiciens étrangers donnent encore le nom de Choriste à un petit Instrument destiné à donner le Ton pour accorder les autres. (Voyez Ton.)

CHORUS. Faire Chorus, c’est a répéter en Chœur, à l’Unisson, ce qui vient d’être chanté à voix seule.

CHRESES ou CHRESIS. Une des Parties de l’ancienne Mélopée, qui apprend au Composteur à mettre un tel arrangement dans la suite diatonique des Sons, qu’il en résulte une bonne Modulation & une Mélodie agréable. Cette Partie s’applique à différentes successions de Sons appellées par les Anciens, Agoge, Euthia, Anacamptos. (Voyez TIRADE.)

CHROMATIQUE, adj. pris quelquefois substantivement. Genre de Musique qui procede par plusieurs semi-Tons consécutifs. Ce mot vient du Grec χρωμα, qui signifie couleur, soit parce que les Grecs marquoient ce genre par des caracteres rouges ou diversement colorés ; soit, disent les Auteurs,