Page:Rousseau - Du Contrat social éd. Beaulavon 1903.djvu/108

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Ouvrages de Rousseau relatifs à la politique

Pour les ouvrages importants, tels que l’Émile, les Lettres de la Montagne, etc., voir ci-dessus, Introduct. p. 4 et 5.

Dans la Correspondance que donnent toutes les éditions des œuvres complètes de Rousseau, voir surtout :

Lettre à Voltaire, du 18 août 1756.

» M. Ustéri, du 15 juillet 1763.
» au Marquis de Mirabeau, du 26 juillet 1767.
Consulter en outre :

Alf. de Bougy et Bovet, Fragments inédits de J.-J. Rousseau, Paris, 1853.

Bosscha, Lettres inédites de J.-J. Rousseau à M.-M. Rey, Amsterdam-Paris, 1858.

* G. Streckeisen-Moultou, Œuvres et correspondances inédites de J.-J. Rousseau, Paris, 1861.

J.-J. Rousseau, fragments inédits, Biblioth. universelle (Revue suisse et étrangère), t. xii, Genève, 1861.

Alb. Janssen, Fragments inédits, recherches biographiques et littéraires, Paris, 1882.

Alexeief, Études sur J.-J. Rousseau, 2 vol. (en russe), Moscou, 1887 (contient en appendice, dans le second volume, le ms. de Genève).

Dreyfus-Brisac, ouv. cit., appendices I, II et III.


II. — Ouvrages relatifs aux théories politiques de Rousseau

Ouvrages exclusivement ou principalement consacrés à la politique de Rousseau

Anticontrat social, dans lequel on réfute d’une manière claire, utile et agréable les principes posés dans le Contrat social de J.-J. Rousseau, citoyen de Genève, par P.-L. Beauclair, citoyen du Monde, La Haye, 1764.