Page:Rousseau - Du Contrat social éd. Beaulavon 1903.djvu/93

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


INTRODUCTION 83

bins, puis à la Convention, portait « sur les rapports des idées religieuses et morales avec les principes répu- blicains et sur les fêtes nationales ». Le 18 floréal an II, Robespierre, dans un des plus curieux discours qu'il ait prononcés, discours dont l'effet fut prodigieux, atta- qua vivement l'athéisme, que l'on avait voulu considérer comme « national » et lié au système de la Révolution, et définit l'esprit de la religion nouvelle : « Que vous importent à vous, législateurs, les hypothèses diverses par lesquelles certains philosophes expliquèrent les phénomènes de la nature ? Vous pouvez abandonner ces objets à leurs disputes éternelles.... Aux yeux du législateur, tout ce qui est utile au monde et bon dans la pratique est la vérité. Vidée de l'Être suprême et de l'immortalité de Vâme est un appel continuel à la justice : elle est donc sociale et républicaine. » Et, après une attaque contre Voltaire, il invoqua expressément Rousseau : « un homme, par l'élévation de son âme et par la grandeur de son caractère, se montra digne du ministère de précepteur du genre humain.... Ah ! s'il avait été témoin de cette révolution dont il fut le précurseur et qui l'a porté au Panthéon, qui peut douter que son âme généreuse eût embrassé avec transport la cause de la justice et de l'égalité ?... (*) » Et Robes-*

f 1 ) On voit que Robespierre rangeait hardiment Rousseau parmi les amis de la Révolution et même de la Montagne. St.-Just l'appelle également « l'homme révolutionnaire » (rap- port sur la police générale). Qu'en faut-il penser? Cela était déjà contesté dès l'époque révolutionnaire. Un .anonyme (Duhem?) publiait en 1790 un pamphlet intitulé : J.-J. Rousseau aristocrate; et les modérés opposaient souvent aux Montagnards l'autorité de Rousseau. Chateaubriand (Esprit des révolutions) dit qu' « il n'y a pas de livre » qui, plus que le Contrat social, condamne les terroristes. Et, en effet, M. Paul Janet (Bist. de la Se. polit., t. II. p. 458 et suiv. ), et M. E. Champion ( Esprit de la Révol., ch. n, n'ont pas eu de peine a rassembler des textes où Rousseau condamne par avance Te système de la Terreur (notamment, article Économie politique, p. 416) et même pro-

�� �