Page:Rozier - Cours d’agriculture, 1781, tome 1.djvu/461

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


des nausées, des constrictions douloureuses dans la région épigastrique & des coliques ; il suspend l’expectoration ; il irrite les bronches pulmonaires ; il diminue les hémorragies internes, & souvent produit, dans ce cas, des accidens plus fâcheux que ceux de l’hémorragie ; il ne provoque pas sensiblement le cours des urines ; un trop long usage de ce remède jette le malade dans le marasme ; en conséquence, tenez-vous en garde contre tous les vins alunés. »

Malgré cette contradiction de sentiment, dans un cas comme désespéré, dans un vomissement de sang des plus copieux, j’ai donné l’alun dissous dans l’eau tiède, & dans la journée même le vomissement fut arrêté, & le malade n’a point été incommodé de son usage. Il y a des cas urgens où il convient d’employer les remèdes les plus actifs ; le praticien prudent sait & a le tems de réparer les suites d’un mal qui est devenu nécessaire.

On emploie extérieurement l’alun calciné pour arrêter le sang qui s’échappe d’une veine ou d’une petite artère. L’agaric, le lycoperdon, & même le vitriol de Mars, (voyez ces mots) sont préférables. L’alun calciné mis sur les chairs fongueuses d’un ulcère bénin, souvent les dessèche, les détruit, & favorise par ce moyen la cure de l’ulcère.

Pour les entorses récentes, l’alun est un remède assuré ; aussitôt qu’on s’est donné une entorse, si on n’a pas de l’alun de roche ou de glace sous la main, il faut aussitôt plonger la jambe dans l’eau la plus froide, & même la renouveler de tems en tems jusqu’à ce qu’on se soit procuré d’alun ; alors, cassez plusieurs œufs frais, au moins trois ou quatre ; séparez le jaune d’avec le blanc, & mettez le blanc sur une assiette ou plat d’étain : frottez ces blancs contre l’assiette avec un morceau d’alun gros comme une noix, en tournant circulairement ; l’étain fait l’office de rape, & détache des particules très-fines & très-déliées de l’alun ; ces particules s’unifient avec le blanc d’œuf, & forment une pâte blanchâtre que l’on applique dans cet état sur la partie où s’est formée l’entorse, le tout enveloppé avec une serviette ; renouvelez l’appareil deux fois par jour ; il est rare qu’après vingt-quatre ou trente-six heures de repos, l’entorse ne soit entiérement dissipée.

J’ai vu des personnes sujettes à des douleurs rhumatismales, porter sur soi & près de la partie affectée, de l’alun, & les douleurs cesser quelques heures après. La cessation des douleurs étoit-elle due à l’action de l’alun ?

Les fermiers des environs des fabriques d’alun en Angleterre, achètent les cendres lessivées de ces fabriques pour les employer aux mêmes usages que les cendres ordinaires, & M. Home ajoute que le rebut des cendres des savonniers & des blanchisseries est un très-bon engrais.


ALUNER. Mot emprunté de l’art du teinturier, qui fait tremper dans un bain d’alun certaines étoffes, par exemple, pour les teindre en cramoisi. Pourquoi faut-il qu’une meurtrière avidité ait nécessité une autre acception de ce mot ? On dit