Page:Rozier - Cours d’agriculture, 1781, tome 1.djvu/710

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’ils renferment, ou par l’arc que les deux lignes formant l’angle contiennent. Ainsi pour connoître l’ouverture de l’angle AED, Fig. 3, dont E est le sommet, prenez le sommet de cet angle pour centre d’un cercle que vous décrirez à volonté, & que vous diviserez en 360 degrés : comptez ensuite combien de degrés contient l’arc AD ; s’il en contient 40 ou 50, vous conclurez que l’angle AED est de 40 ou 50 degrés.

11. L’angle droit AEF, Fig.3, a 90 degrés, & est mesuré par le quart de la circonférence ; il se nomme rectangle. L’angle obtus CEA a plus de 90 degrés, & s’appelle obtus angle ; l’angle aigu CEB en a moins, & se nomme acutangle.

12. Un triangle est une figure composée de trois angles & de trois côtés ; DEF, Fig. 2, est un triangle. Lorsque ses trois côtés sont égaux, c’est un triangle équilatéral ; lorsqu’il n’a que deux côtés égaux, il est isocèle ; & scalène lorsque tous les trois sont inégaux. Dans un triangle on distingue la base EF, le sommet D, & les côtés DE & DF. Dans deux triangles que l’on compare ensemble, leurs côtés semblables sont nommés homologues ; ainsi, Fig. 9, les côtés AC & ac, AB & ab, BC & bc des triangles 1 & 2, sont homologues.

13. Un quadrilatère est une figure qui a quatre côtés, chacun sur une ligne droite. Lorsque ces côtés sont égaux & perpendiculaires l’un sur l’autre, & les angles droits par conséquent, c’est un quarré, comme ABCD, Fig. 6. Le quarré long a tous ses angles droits, mais il n’a que les côtés opposés égaux, comme ACIK. Le lozange a ses côtés opposés égaux, mais deux de ses angles opposés sont aigus, & les deux autres obtus comme DEIF ; les angles EF sont obtus, & DI aigus ; le trapèze a deux côtés parallèles, & deux autres qui ne le sont pas, comme le trapèze ABCD, Fig. 13.

14. Une diagonale est une ligne droite tirée d’un angle d’un quadrilatère régulier à l’angle qui lui est directement opposé, comme BC. Fig 6.

15. Un polygone est une figure qui a plusieurs côtés ; quand elle en a cinq, elle se nomme pentagone ; six, hexagone ; sept, eptagone ; huit, octogone ; neuf, eneagone ; dix, décagone ; onze, ondécagone ; & douze, dodécagone, &c.


Opérations.

16. Mener une ligne droite d’un point à un autre.

Prenez une règle bien juste, appliquez-la exactement sur les deux points, comme G & D, Fig. 5, & tirez une ligne de C en D, vous aurez une ligne droite (3).

17. Diviser une ligne droite CD, Fig. 5, en deux parties égales.

Du point C, comme centre, à un intervalle quelconque, décrivez avec un compas l’arc supérieur TV, & l’arc inférieur LM : du point D, comme centre, décrivez avec la même ouverture de compas l’arc supérieur NS, & l’inférieur OI : des points d’intersection des deux arcs supérieurs A, & inférieurs G, tirez la ligne AG, elle coupera la ligne CD en deux parties égales au point B.

18. Mener une perpendiculaire sur une ligne droite, d’un point connu, comme A, Fig. 5.