Page:Sénancour - Rêverie sur la nature primitive de l’homme, tome 2.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


III

Il reste à donner quelques explications sur le texte du présent volume.

Nous avons naturellement repris les règles suivies déjà par J. Merlant. C’est donc, parallèlement, une « reproduction minutieusement fidèle » de C que nous donnons, — aux corrections près, que nous allons dire, de même ordre, toutes, que celles qu’avait accueillies le tome I.

Il convenait d’abord de tenir compte du court erratum des seules « Fautes principales », — et en effet très incomplet, — mis au volume par Senancour même. Voici ce qu’il a été utile d’en retenir [1] et qui fait lire :

p. 14 (34). les choses, mais dès qu’il veut les étudier, et non les richesses [.……] l’étudier ;

p. 16 (36), ombre, et non ombrage ;

p. 32 (94), à cette quiétude, et non à cette inquiétude ;

p. 46 (141), promet, et non procure ;

p. 73 (201), le sentiment ou la pensée, et non le sentiment de la pensée.

De même avons-nous rétabli quelques caractères ou signes visiblement tombés au cours du tirage :


    morceaux venus d’Obermann. Une réédition de C étant dès alors expressément prévue, annoncée, et son plan précisé, la convenance de tels appendices n’apparaît pas nettement, hors à titre provisoire et précaire. Là encore, il ne se pouvait guère que l’établissement du présent volume n’ajoutât. En contre-partie des lacunes et des erreurs dont on peut être sûr que nous n’avons pas su nous garder, c’est même, sans doute, le plus vrai profit d’une tâche qui fut complexe.

  1. Les autres corrections, demandées par la page d’errata, sont pour nous sans objet. Elles se rapportent à des passages non reproduits ici, parce que venus de B ou d’Obermann où ces mêmes passages sont correctement imprimés, ou légèrement modifiés. — Aux indications de pages qui vont suivre, il n’a pu être joint, selon l’usage, les numéros des lignes ; du moins les vérifications seront-elles facilitées par la mention, chaque fois, à la suite de l’autre et entre parenthèses, de la page correspondante de C, à prendre en marge de ce volume.