Page:Sénancour - Rêverie sur la nature primitive de l’homme, tome 2.djvu/64

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


(Ibid., 182-185). La variété incalculable… …des
passions désordonnées (Ibid., 187-190) : cette bizarre
multiplicité… …le sort des individus (Ibid., 185-187),

[129]

occasionne et justifieroit… …se heurtent sans | cesse
(Ibid., 190-199), nul ne pouvant… …n’aura pas tari
(Ibid., 200-208). Les passions sociales… …plus
sûrement interminables (Ibid., 210-212). Égarer les
hommes,… …guide supérieur (Ibid., 219-220) ; les
égorger est… …heureux dans leur désespoir. (Ibid,
221-227).
De tristes erreurs… …prospérité des peuples (Ibid.,
255-257), de fausses idées… …de gloire (Ibid., 255),
les conseils… …des passions ambitieuses (Ibid.,
254) ont séduit… …la perfection sociale (Ibid., 257-

[130]

261). Des opinions prescrites… …l’asservissement
moral (Ibid., 265-268). En voulant ôter aux affections
leurs premiers droits, on a changé les désirs en passions
et les jouissances en excès. En voulant réprimer les cœurs,
on les a irrités ; en leur refusant la paix, on leur a donné
des fureurs ; en leur commandant mal à propos des vertus,
on leur a inspiré des forfaits. On a imaginé des lois
contre l’audace et les caprices de la liberté ; mais la nécessité
des choses fournissoit assez de moyens (Cf. thème,
Ibid., 268-278). On s’est occupé… …songe de
perfectibilité. (Ibid., 278-293).

[131]

Vous êtes hommes,… | …une existence d’homme (Ob.
XLV, 174-186). Le désir du bonheur… …les premiers
liens (B. IX, 294-299). Ils ont été jusqu’à
proscrire… …agitation des cœurs. (Ibid., 300-305).
L’homme devenu trop libre… …l’avoit mis partout

[132]

(Ibid., 423-428) : mais le bon|heur… …en un jour
(Ibid., 430-432). Le bonheur n’est un esprit trompé.
(Ibid., 430-446).